Magazine Politique

Les DOM sont-ils toujours des départements.

Publié le 03 janvier 2010 par Andre777

Les 10 et 17 janvier la Martinique et la Guyane sont appelées à voter dans le cadre d'un référendum, pour un article 74 ou/et pour un article 73. C'est clair merveilleux et d'une grande précision. Se foutre de la gueule du peuple fût-il d'outre mer, c'est ce que l'on peut imaginer de pire et là le pire est atteint.

Notre député MoDem Abdoulatifou Ali a largement dénoncé la perversité d'une telle consultation.

Pour ma part je m'interroge sur de nombreux points et je dois voter à Cayenne.

Pourquoi une telle consultation en Martinique et en Guyane et pas à la Réunion, en Guadeloupe, à St Martin, à St Bartélémy, à St Pierre et Miquelon? Les derniers évènements de Guadeloupe auraient pu expliquer que cette consultation se fasse en Guadeloupe, mais non, alors pourquoi?

Les médias sont étrangement discrets sur cette consultation qui ne semble intéresser personne et qui pourtant engage l'avenir de ces départements. Qu'en serait-il si ce même référendum était proposé à l'Alsace ou à la Bretagne, pour ne pas parler de la Corse ou du pays Basque?

Sarkozy veut-il se débarrasser de ces départements qui ne votent plus pour lui?

Est ce pour que la France ne soit plus engagée dans le système actuel de solidarité envers ces départements?

Rien ne précise de ce que seront les élections régionales si l'article 74 venait à être voté.

A quelques jours de l'élection, je n'ai reçu aucun document officiel expliquant les conditions de ce vote, ceci m'interpelle sur la validité d'un tel vote pour ou contre des articles de loi qui nécessitent un certain niveau de connaissance pour arriver à faire la différence entre le 74 et le 73 et ce qui arriverait si les deux étaient rejetés.

J'avoue humblement ne pas avoir encore tout compris et il va falloir que je vote.

Je vous livre le condensé de mes réflexions sur le sujet mais sans avoir aucune certitude.

L'article 74 semble ouvrir la porte a plus d'autonomie pour que ces départements évoluent vers des statuts comparables à ceux de la Nouvelle Calédonie ou de la Polynésie, en contre partie l'Etat se retire de tout engagement financier.

L'article 73 donne quelques pouvoirs supplémentaires aux instances locales tout en restant dans le système actuel de subventions et de compensations, ce système reste évolutif et devrait permettre de mieux prendre en compte les spécificités de ces départements.

Je reste ahuri devant cet état de faits, la seule information qui circule est celle des syndicats et des partis politique, rien d'officiel de la part de l'Etat si ce n'est que les courageux peuvent lire les fameux articles 73 et 74, seront-ils en mesure d'en comprendre tous les tenants et aboutissants, je suis septique sur le sujet.

Encore une fois le gouvernement lance un référendum d'une grande importance sans aucune préparation, j'ose espérer que des contestations s'élèveront pour faire annuler cette pantomime de démocratie.

Personnellement je fais campagne pour le non à l'article 74 et pour le oui à l'article 73 parce que je crois que c'est la solution pour limiter les dégats, mais quel dénie de démocratie et quelle caricature de référendum!

http://www.boosterblog.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Andre777 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog