Magazine Culture

Alexandra Patsavas, le son des séries U.S.

Publié le 12 janvier 2010 par Newwavehooker

Alexandra Patsavas, les series et la musique

Ah ! Voilà un nom qui ne vous dit pas grand chose, et pourtant vous entendez son travail de plus en plus souvent maintenant que nous sommes tous devenus accros aux séries U.S. Hier, Moby publiait un article sur son blog, en se demandant pourquoi on avait l'impression d'entendre toujours la même B.O de musique indie dans les films en ce moment. C'etait bien de poser la question, Moby, il aurait été encore plus intéressant d'essayer d'y répondre.

Et Alexandra Patsavas est une partie de cette réponse. Elle est Music Supervisor pour la télé et le cinéma. Son rôle est de trouver les bonnes musiques à placer dans les séries, et les films : the O.C, Gossip Girl, Mad Men, Grey's Anatomy et la saga Twilight entre autres. Autant dire qu'elle a la main mise sur la culture musicale / télévisuelle de ces dernieres années. Combien de groupes et de disques a t-elle aidé à vendre ces dernieres années ?

Avoir un de ses titres dans une de ces séries aujourd'hui est une véritable aubaine pour les artistes et cette mode des groupes indie, on peut dire qu'elle y a largement contribué. Quoi de mieux en effet pour une série mainstream et plutôt grand public, d'avoir une caution "cool" avec une musique dite alternative ? Et les choix d'Alexandra paient et forcément tout le monde se met aujourd'hui au diapason. Tous les films ont leurs groupes "Myspace", leur groupe "de bloggers", c'est beaucoup mieux pour l'image. L'indie est devenu au final le nouveau mainstream. Normal, internet a fait tomber les barrieres entre underground et grand public. Au début de l'aventure de la musique sur le net, notamment sur myspace, moins on passait à la télé et à la radio, plus on était actif online et plus on devenait populaire, plus on était "le groupe cool". C'était le règne des outsiders, ceux qui n'étaient pas assez lisses pour les grands médias qui décidaient.


Alexandra Patsavas, les series et la musique

Aujourd'hui, c'est l'inverse, ce sont les niches qui décident, c'est le online qui dicte la tendance du offline. Ce qui est suivi sur le net doit servir à drainer le public (et surtout les teenagers) vers la télé, le merchandising ou les salles de cinéma. Donc l'industrie du cinéma et les producteurs de séries, au lieu de miser uniquement sur des grosses machines (il y en a toujours 1 ou 2), se tournent de plus en plus vers l'indie. Ils fédèrent autour d'une histoire et ils se donnent une bonne image et une légitimité avec la musique choisie pour un public qui vit avec ces groupes, au quotidien, à travers les sites de réseaux sociaux.

Effectivement, aujourd'hui ça devient un peu uniforme puisque chaque groupe "hype", "indie-rock" ou estampillé de la sorte se retrouve mis à toutes les sauces et on a parfois l'impression d'avoir le festival coachella dans les oreilles à chaque fois qu'on regarde une série. Tous les derniers films un peu "teenage", de Jennifer's Body à Whip it!, ont les mêmes groupes que Gossip Girl ou 90210, voire les mêmes morceaux, et c'est vrai qu'on finit par perdre un peu l'identité de chaque production, mais c'est toujours mieux que d'avoir Céline Dion qui vous hurle dans les oreilles. Si tout cela vous intéresse, voila une petite interview de Alexandra Patsavas qui nous en raconte un peu plus sur son métier (de rêve).

The Sound of Young America


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Newwavehooker 3778 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte