Magazine Finances

La PLCI a la cote

Publié le 13 janvier 2010 par Questions Capitales

La PLCI a la cote

L'intérêt pour la pension libre complémentaire pour indépendants (PLCI) ne cesse d'augmenter. Alors que 27% seulement des indépendants à titre principal cotisaient pour cette pension complémentaire en 2005, ils étaient 38% à le faire en 2007 ! Tels sont les chiffres qui ressortent du rapport bisannuel de la CBFA sur la PLCI, paru pour la deuxième fois sur la période 2006-2007. Bien que les chiffres soient optimistes, la CBFA entend surtout montrer le chemin qu'il reste à parcourir pour qu'un maximum d'indépendants aient une pension complémentaire.

La PLCI connaît un succès croissant. De plus en plus de jeunes prennent conscience de l'utilité et de la nécessité d'une pension complémentaire. En 2006-2007, le groupe d'indépendants de moins de 25 ans ayant souscrit une PLCI a augmenté de 30%. La majorité des affiliés ont cependant plus de 35 ans. L'intérêt grandissant s'observe du reste dans toutes les catégories de revenus. Parmi l'ensemble des affiliés, 37 % paient une cotisation supérieure à € 2.000, 14% une cotisation comprise entre € 1.500 et € 1.000 et 22% une cotisation entre € 500 et € 1.000.

Une fois sonné l'âge de la retraite, la préférence de la plupart des affiliés va au versement d'un capital unique plutôt que d'une rente. Le capital moyen versé s'élève à € 25.000 et la rente moyenne à € 3.800. Comme la PLCI est encore relativement récente, un tiers des institutions de pension n'ont pas encore dû effectuer le moindre versement.

La stratégie d'investissement des institutions de pension diffère selon qu'il s'agit d'entreprises d'assurance ou d'institutions de retraite professionnelle (IRP). Les premières investissent ainsi essentiellement dans des obligations tandis que les secondes optent pour les actions.
Ces dernières années ont vu le rendement garanti moyen de la PLCI diminuer de manière constante. Le rendement annuel total, participation bénéficiaire comprise, ces dernières années est par contre resté stable à 4,20%.

Une variante de la PLCI est la PLCI sociale. La différence réside dans ce cas dans la partie des revenus pouvant être consacrée à la pension complémentaire, à savoir 8,17% pour une PLCI classique et 9,4% pour la PLCI sociale, à condition d'opter alors pour certaines couvertures supplémentaires. Selon le rapport, 37% de l'ensemble des affiliés optent pour la PLCI sociale.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Questions Capitales 259 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine