Magazine Côté Femmes

Une montre sans la précision

Publié le 14 janvier 2010 par Juval @valerieCG

(capillotracté mon titre).

Je me suis fait un peu la totale ce soir en écoutant à la fois le débat Besson/Le Pen et la retranscription d’une émission où était présente Malika Sorel.

Je suis, vous vous en doutez, en totale opposition avec les positions de ces trois personnes mais je constate une chose.
Madame Sorel, membre du haut conseil à l’intégration, est surnommée “la jeune dame” par un de ses contradicteurs. Irait-on imaginer une femme interpeller un homme par un bref “oui le jeune homme là ?”

Besson s’est permis de parler du physique de Marine Le Pen (en des termes certes flatteurs me répondra-t-on).
Je vous passe les commentaires que je lis en ce moment sur twitter sur le physique d’Arlette Chabot ou de Marine le Pen.

Notez que c’est systématique ; on vante la beauté de Rama Yade. On moque le physique de Merkel ou Aubry.
Sur Royal, je serai plus partagée, elle a suffisamment joué avec cela pour que les commentaires sur son physique soient une simple réponse du berger à la bergère.

Il me semblait qu’il y avait suffisamment à dire sur le programme politique du front national sans se crédibiliser par ce genre de propos sexistes (enfin la crédibilité et Besson…).

Quand reconnaitra-t-on la parole d’une femme en tant que telle et non pas en fonction de son physique ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juval 58180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine