Magazine

Cinquième lendemain : 1

Publié le 17 janvier 2010 par Badiejf
Cinquième lendemain : 1 J’ai vu un ti-moun chier dans une assiette. Pas de blague !! En marchant aux abords du camp de sinistrés de la Place St-Pierre, un ti-moun d’à peu près trois ans, le cul nu-tête, était bien accroupi au dessus d’une assiette de styromousse que son père venait de lui installer. Le plus simplement du monde, il agrémentait sa production d’une discussion avec une petite fille à peine plus vieille. J’imagine que son père voulait s’assurer que le billot soit placé à l’abri des quelques milliers de gougounes à orteils qui circulent dans le voisinage. Ce genre d’images pullule aux abords des camps de sinistrés. Des douches publiques en plein air, des petits BBQ improvisés pour nourrir les proches, des enfants qui jouent à la cachette, des hommes qui se mesurent au domino, du linge propre qui sèche sur une corde… la vie normale quoi. Il semble même que des chorales s’improvisent le soir venu. Les sinistrés de la Place St-Pierre reçoivent de l’eau et des vivres depuis deux jours. On a même réussi à installer quelques toilettes ‘chimiques’. La vie est très loin d’être confortable, mais l’ambiance générale est plutôt positive. Même le voyeurisme de l’objectif de mon kodak est bienvenu. On trouve des gens pour venir nous demander si notre famille se porte bien, si notre kay est toujours debout. Vous ai-je déjà dit que la force de la paix avait été inscrite dans le code génétique de cette population ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Badiejf 170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte