Magazine High tech

iCub un robot qui apprend comme un enfant

Publié le 19 janvier 2010 par Eric78

iCub_robot

Il s’appelle ICub, mesure 104 cm, bouge ses yeux, sa tête, ses bras et ses mains. Il est capable de voir, entendre et il est même sensible au toucher. Ce petit bijou de technologie a coûté pas moins de 300 000 euros pour les seules pièces détachées et l’équipe de l’Inserm à Lyon a reçu un million d’euros pour effectuer des travaux de recherche sur ce robot.

iCub a été élaboré à l’Institut italien de technologie de Gênes dans le cadre du projet européen RobotCub, ce petit robot humanoïde de la corpulence d’un enfant de trois ans et demi existe en six copies qui ont été envoyées dans différents laboratoires européens. Chaque robot fait l’objet de recherches particulières dans divers domaines.

Au ‘Robot Cognition Laboratory’ de Lyon l’équipe de chercheurs se compose d’ingénieur informatique et de spécialistes des neurosciences, qui travaillent sur des fonctions permettant au robot iCub de se localiser, d’analyser sa propre action, d’identifier son environnement et de développer sa capacité d’agir et de coopérer avec les humains.

Peter Ford Dominey, directeur de recherche au CNRS explique que: ‘ce robot devrait nous permettre une meilleure connaissance de l’homme. Nos recherches vont permettre de mieux comprendre comment les enfants développent la capacité de voir, de se déplacer et d’interagir avec des personnes et des objets de leur environnement, notre carnet de route est d’étudier le parcours comportemental de l’enfant.’

Mais ce n’est pas tout, iCub ouvre une autre piste de recherche : la connaissance et les traitements de certaines maladies du cerveau. « On arrive par exemple à simuler les mêmes comportements qu’un malade atteint de Parkinson et ainsi de faire des propositions de traitement », explique Médi Khamassi, spécialistes des neurosciences.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par le bateleur
posté le 19 janvier à 19:51
Signaler un abus

Un projet qui change tout le temps d'objectif (si ce n'est de prétexte) et qui patauge. Cet enfant de trois ans (! c'est confondre ici intention marketing et ressemblance) en a bientôt 5 et n'a pourtant pas les capacités d'apprentissage d'une mouche. On est loin de ce qu'annonçaient les promoteurs de l'opération. ...

A propos de l’auteur


Eric78 1882 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog