Magazine Animation

Helas...l'as desastre

Par Christophe Le Vaillant @mceogroup
« Le management par le jeu », titre du supplément Réussir du Figaro, le 15 octobre 2007. Articles intéressants, les entreprises se mettent à jouer pour faciliter le management des troupes, la cohésion des équipes.
Mais rien de révolutionnaire !
Le jeu n’est pas une idée neuve pour l’entreprise.
Bémol : l’arrivée du poker dans les formations managériales en revanche, n’est pas neutre, et a de quoi surprendre quand même, les ascètes de la vie professionnelle ! Rappelez-vous de ce temps où l’on se vouvoyait entre collègues, son patron même ; où l’on ne craignait pas des menaces de rétorsions pour délit de franchise ; où l’on n’hésitait pas à donner une chance à celui qui voulait l’attraper ; où l’on s’enfermait dans un bureau de passage pour « taper la belote » à quatre, en équipe…
On est loin du poker, jeu diabolique, de mensonge, de manipulation, de duplicité. Non maintenant, grâce à ces formations managériales par les cartes, on va apprendre à se trahir, parce qu’on veut la place de l’autre ; on va apprendre à vendre son image et peu importe les connaissances du moment que l’on sait se vendre; on va apprendre à se stresser vraiment, à se faire peur à jouer son job, comme ça sur un coup de tête perdant tout ou gagnant le triple ; on va apprendre à se faire du mal, à soi-même, mais aussi aux autres… c’est tellement bon de se détester …
Dernier point, les entreprises qui pratiquent les stages de poker ne souhaitent pas communiquer sur le sujet. Apprendre à se trahir en « interne », surtout ne pas se salir pour « l’externe ».
Bon jeu.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophe Le Vaillant 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte