Magazine

Des enfants indiens fabriquaient des vêtements Gap

Publié le 29 octobre 2007 par Moushette
Scarlett et Nishal (surtout) ont plein de chemises Gap Made in India achetés en Inde.. Moi qui croyais que Gap était clean... Une marque sans soucis. Suis verte.
Vive H&M !
Des enfants fabriquaient des vêtements Gap
Les enfants, exploités par un sous traitant à New Delhi, ont évoqué de longues heures de travail non payé, des menaces et des coups.
Ils fabriquaient des chemises pour la gamme Gap Kid, qui devaient être vendues à Noël.
- le 28/10/2007 - 18h34

La purge de ses fournisseurs responsables d'abus en 2004 n'a pas suffit. Dimanche, le journal britannique The Observer révèle que des enfants, dont les plus jeunes ont 10 ans, ont travaillé pour un sous traitant de la marque Gap en Inde, dans le quartier de Shahpur Jat à New Delhi. Les enfants, interrogés par un journaliste de l'Observer, ont évoqué de longues heures de travail non payé et des menaces. L'un d'eux notamment, témoigne : "la semaine dernière, nous avons travaillé pendant quatre jours de l'aube jusqu'à 9 heures du matin le lendemain. J'étais si fatigué que je me sentais très mal. Et si l'un de nous pleurait, nous étions frappé avec un tuyau". Les enfants fabriquaient des chemises de la gamme Gap Kid qui devaient être vendues pour Noël, selon le journal. Près de 160 fournisseurs remerciés Le groupe a immédiatement réagi, en retirant les vêtements en cause de ses magasins et en convoquant une réunion avec ses fournisseurs, pour renforcer l'interdiction de travail des enfants. "Chez Gap nous pensons fermement qu'à aucune condition il n'est acceptable que des enfants fabriquent ou travaillent sur des vêtements", a indiqué le groupe basé à San Francisco. "Il est clair que l'un de nos fournisseurs a violé cet accord et une enquête complète est en cours", précise le groupe. Gap avait lancé un audit social il y a trois ans sur la fabrication de ses vêtements, qui avait révélé des cas de travail forcé, d'enfants au travail, de salaires inférieurs au minimum légal, et de punitions corporelles. A la suite de cet audit, le groupe avait mis fin à ses contrats avec 136 fournisseurs responsables de ces abus. L'an dernier Gap a résilié ses contrats avec 23 autres fournisseurs après des abus, indique le journal.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Moushette 547 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog