Magazine

Qui veut adopter a Preet Mandir ??????? Non merci, pas de ça chez moi....

Publié le 22 octobre 2007 par Moushette
J'ai beaucoup hésité à mettre ces reportages de la chaîne de télé indienne IBN sur mon blog. Et oui, encore des scandales chez M. B à PM... Encore, encore, et encore !!!!!
Video 1
Video 2
Video 3
Video 4
Pq j'ai hésité ? Alors que je serais la première à faire une hola si on me présentait la tête de B sur un plateau ??? J'ai hésité à cause du contenu, de la forme et des conclusions du reportage. Parce que de nombreux arguments accusateurs de la journalistes ne tiennent pas debout, et que les conclusion sont trop hatives et sensationnelles. Hésité aussi parce que la journaliste parle de "vendre des enfants à l' étranger" pour des adoptions tout à fait légales sur le papier. On a affaire ici à un reportage de faux sensationnel pour faire réagir les indiens peu informés sur le sujet...
Mais malgré ces réticences, je me suis dit que j'ai le devoir aussi d'informer mes lecteurs, vu que ce reportage sème le doute quant aux abandons réels ou pas des parents biologiques des enfants partis à l'étranger. Et qu'un parent qui veut adopter par cet orphelinat doit être prêt à faire face à de tels situations.
Revenons au contenu du reportage. Bcp d'accusations sont des paroles de personnes qui ne sont pas forcément des parents directs des enfants concernés. Et de l'autre côté, PM a tout les documents légaux pour se défendre, dont les actes d'abandon en langue locale. Les parents disaient qu'ils ne savaient pas ce qu'ils signaient, d'autres n'avaient pas compris que les enfants partaient définitivement à l'adoption, pourtant tout semble légal sur le papier. Difficile de savoir qui a raison, la journaliste qui accuse ou PM qui produit les documents qui les protègent.
Passons à l'accusation de corruption du pdt de la CARA par l'orphelinat PM. là je pense qu'on nage en plein délire. L'argument comme quoi le pdt de la CARA a été corrompu ne tient pas la route, car tout d'abord l'hôtel en question n'a rien de si prestigieux que ca, et que surtout, lorsque cette personne de la CARA se déplace en Europe ou aux USA pour visiter les agences sur place, il paye lui même (enfin la CARA !) ses factures, sans le moindre questionnement la dessus... Alors pq s'amuserait il donc à se faire payer son hôtel a Pune par un orphelinat ????? Je reste convaincue que les journalistes ont corrompu le personnel de l'hôtel pour fournir une fausse facture. De toutes façons le personnel de l'hôtel a forcément été corrompu pour que la journaliste ait obtenu une copie des factures, fausses ou pas...
Tout cela m'écoeure, car de toutes évidences, la journaliste a utilisé les mêmes moyens pour obtenir les infos que ce qu'elle dénonce dans le cadre de l'adoption en Inde. Ce qui m'écoeure aussi, et me fait frissonner, c'est que l'hotel de Pune en question est un hôtel que j'avais envisagé pour mon dernier voyage, puis que finalement je n'ai pas retenu, d'abord parce qu'il est trop cher, et ensuite justement parce que bcp de gens me disent que leur personnel est corrompu (et que du coup ils préviennent les responsables d'orphelinats de votre présence en ville !!!!). Bref, je pense que lors de mes prochains déplacements dans ces villes, je ne mentionnerai plus jamais le mot "adoption" dans mes emails de resa.... Va falloir que je rajoute une couche de paranoïa dans mes déplacements indiens, mais pour rien au moindre, je ne voudrais que le mot "France" apparaisse dans un des ces reportages à sensation indiens....
Vers la fin, on voit une jeune fille adoptée de Mangalore en Allemagne interviewée. Elle vient d'un orpheu avec lequel on a fait une adoption (oui, c&w h ...). Cela me fait frissonner aussi...
En tout cas, cela paraît clair que des journalistes bossent à plein temps sur ces scandales, et que ca doit leur ramener pas mal d'audimat, donc ce reportage ne sera pas le dernier d'une longue série....
Menfin, la seule conclusion à cet interview à mes yeux, c'est que bosser avec PM, c'est s'exposer à des probables emmerdes et scandales à la presse.... Et que pour les parents, et plus tard pour les enfants, il y aura l'éternel doute sur l'abandon de l'enfant....
Perso, je préfère ne plus travailler avec l'Inde, plutôt que de bosser avec cet orpheu. Moi, tout ce dont j'ai envie, c'est de travailler avec des institutions où j'a confiance et où j'aurai plaisir à revenir, discuter avec le personnel, travailler en harmonie...
Et surtout, surtout, surtout, lorsque les enfants seront grands et qu'ils voudront faire des recherches par eux même pour en savoir plus d'où ils viennent, lorsqu'ils taperont sur google le nom de l'orphelinat d'où ils viennent, je n'ai pas envie qu'ils tombent sur une demi douzaine de reportages et d'articles à sensation sur les corruptions et trafics d'enfants dont a été accusé leur orphelinat. Non, je veux qu'ils viennent d'institutions dont ils seront fiers, et je pourrai leur dire sans mentir : "tu leur la été confié, ils t'ont aimé et ils se sont bien occupé de toi".
Aller... assez perdu de temps sur tout ça.... Demain je me remets sur du concret, sur mes dossiers bien solides, eux !!!!!!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Moushette 547 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte