Magazine Poésie

Hibou et Hippocampes (Louis Daubier)

Par Arbrealettres

Hibou et Hippocampes (Louis Daubier)


Hibou

Tu aimes du hibou la neigeuse innocence
Et tu portes, selon la chasteté des eaux,
Un vol d’oiseau
Altéré de silence

Hippocampes

Chevaux-marins de mon enfance,
Mes souvenirs, mes hippocampes,
Vous montez comme font les mots,
Des profondeurs, où les coraux
De la mémoire se diamantent…

(Louis Daubier)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine