Magazine Bourse

GDF Suez : 830 500 euros de plus value

Publié le 21 janvier 2010 par Bernard Carlier

GDF Suez : 830 500 euros de plus value 

Extrait d’article du Monde.fr

Arrêtons, s’il vous plaît, de parler de crise à longueur de semaine ! Dans l’actualité économique, il n’y a pas que de mauvais chiffres.Le patron de GDF Suez, Gérard Mestrallet, a réalisé une plus-value de 830 500 euros sur ses stock-options. Un petit bonus qui tombe à pic pour les soldes de janvier. Autre bonne nouvelle : contrairement aux déclarations gouvernementales, Henri Proglio, patron d’EDF et président du conseil d’administration de Veolia, va pouvoir cumuler deux rémunérations. Soit 2 050 000 euros annuels.

(…)

Selon le dernier rapport de Proxinvest, la rémunération moyenne des patrons du CAC 40 a baissé de 20 % (oui, 20 % !) en 2008, pour s’établir à 3,6 millions d’euros.

Ce qui ne représente plus que 211 smic.Vous allez me dire avec indignation : est-il normal que des surhommes, supercompétents, auxquels ont été confiées de super-responsabilités, ne vaillent pas plus que 211 salariés du bas de l’échelle ?

Mais, là aussi, il ne faut pas tout peindre en noir. N’oublions pas les avantages annexes : la voiture avec chauffeur, les notes de frais, les stock-options, le parachute doré, et ce que rapporte la participation aux conseils d’administration d’autres sociétés. Au lieu de pleurnicher, les smicards n’ont qu’à être, eux aussi, des cumulards. 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bernard Carlier 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte