Magazine France

Mon auto-entreprise connaît pas la crise

Publié le 23 janvier 2010 par Roman Bernard
La réforme du statut de l'auto-entrepreneur a un an. L'occasion de faire part de mon expérience, et de demander leur retour à des blogueurs, concernés ou non.
Ayant été pigiste lors de mes premiers mois à Paris, et continuant de « piger » de temps à autre en plus de mon activité principale, j'ai vu d'un très bon œil, au début de l'année dernière, l'annonce de la création du statut d'auto-entrepreneur.
Voilà qui allait me permettre de facturer mes prestations à mes divers clients sans m'encombrer de toutes les démarches administratives qui, d'ordinaire, sont requises pour fonder une entreprise, même mono-personnelle. Avec cette innovation, les démarches allaient être simplifiées, puisqu'il suffisait de déclarer son activité sur un site Web pour pouvoir fonder sa micro-entreprise. Dès l'entrée en vigueur de cette réforme, j'ai donc facilement pu remplir mon dossier sur le site web en question.
Le second avantage, outre la simplicité, est surtout la modération des charges imposées aux auto-entrepreneurs. Environ 20 % du chiffre d'affaires « seulement ».
On peut se plaindre en disant que c'est excessif, que les formalités administratives à accomplir sont encore trop fastidieuses, il me semble néanmoins que la création du statut de l'auto-entrepreneur va dans le bon sens. Depuis un an en tout cas, j'ai ainsi pu économiser une part conséquente de mes revenus par rapport à ce que j'aurais dû payer comme charges si cette réforme n'avait pas été poussée par Hervé Novelli.
Je pense que c'est l'avis des blogueurs libéraux de ma connaissance qui ont opté pour ce statut, et c'est pourquoi j'aimerais lancer une « chaîne » à leur attention.
J'invite donc Lomig et René à faire part de leurs expériences à ce sujet. J'aimerais aussi savoir ce qu'en pensent Æqualis, Benoît et Lolik pour le Réseau LHC. Et, pour ouvrir la discussion à des blogueurs d'autres horizons, Jean-François Detout, Korben (dont je crois savoir qu'il est aussi auto-entrepreneur), Otto, et les rédacteurs des sites Accessoweb et Veille Perso.
Roman Bernard
Je profite de l'occasion pour inviter les auto-entrepreneurs de passage à s'inscrire pour les Réussites de l'auto-entrepreneur. Travaillant principalement comme salarié à temps plein, je ne me fais pas d'illusion sur mes chances de remporter ce concours, mais d'autres auront sans doute plus de succès. À condition de se manifester avant le 28 janvier, date limite d'inscription.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Roman Bernard 428 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte