Magazine France

Burqa : Attention à la loi pour rien …

Publié le 26 janvier 2010 par Ps76

ps-burqa-femmes-prison-loi-voile-integral-liberation-ps76-blog76La Burqa agite la classe politique mais fait surtout vaciller la majorité UMP. Sur le sujet les avis divergent entre membres du gouvernement et membres du parti de droite.

Certains - comme X. Bertrand - sont gênés par l’initiative de Copé, patron des députés UMP qui a pris tout le monde de vitesse et principalement la commission parlementaire sur le sujet. D’autres, comme Martin Hirsch, se disent pour une loi proportionnée.

Cependant la véritable question est de savoir si cette loi une fois votée serait applicable ? Nombre de lois votées en quatrième vitesse par la majorité de loi sont en effet, dans les faits inapplicables. On se souvient ainsi de la loi contre les squats de halls d’immeubles ou encore de celle sur les chiens dangereux.

C’est à ce titre que la Ministre de la Justice (Alliot-Marie) met en garde ses collègues parlementaires : « rien n’est pire qu’une loi qu’on ne serait pas en mesure de faire appliquer ». Ministre du gouvernement Sarkozy, elle sait de quoi elle parle…

Pour en savoir plus …


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Cyberus
posté le 26 janvier à 12:23
Signaler un abus

Rapport de mission au contenu incomplet.

Le fait que l'homme et la femme ne peuvent se mouvoir dans des institutions publiques (administration, écoles, hôpitaux, etc) ou accéder à des institution privés (magasins, banques, etc) le visage masqué pour des raisons d'identification sans atteinte aucune aux libertés de conscience et dans le respect du libre arbitre de chacun est respectueux des libertés fondamentales de l'individu.

Cependant,

Cette mission ne semble avoir pris en considération, le concept « d'autodétermination du citoyen ». . Ainsi un(e) enfant est-il suffisamment éclairé pour se voir imposer, hors célébration inhérente à sa liberté de conscience », des règles codifiées (rites sacré, ou héritage) tant vestimentaire que physique.

En cela, je m'interroge, sur les éventuelles compléments qu'aurait pu apporter cette mission, pour les hommes et les femmes non déclarés majeurs. . . Ainsi le contenue d'une loi probable, pourrait être formulé comme suit :

Article 1 « Nul ne peut se déroger, pour des raisons d'identification, de retirer, sur demande, tous vêtements ou accessoires masquant le visage »

Article 2 « Nul, non déclaré majeur, ne peut être le faire-valoir par l'ostentation dans l'espace publique, d'une idéologique, d'une philosophique ou d'une liberté de conscience, en dehors des célébrations ou commémorations déclarées et intrinsèque à ses convictions éclairées et librement consenties. » … …

Proposition sommes toutes imparfaite mais expression d'un complément.

:)

A propos de l’auteur


Ps76 782 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte