Magazine

Drôle de planète…

Publié le 25 janvier 2010 par Lawrence Desrosiers

Lu sur Courrier international

Grosse frayeur chez Weight Watchers. Le plancher d’un centre d’amaigrissement suédois s’est effondré sous un groupe de vingt personnes venues contrôler leur perte de poids. « Tout d’un coup, on a entendu un bruit énorme, on aurait dit un tremblement de terre », a raconté l’une d’elles au Smålandsposten. La première frayeur passée, les participants ont récupéré leurs balances et se sont pesés dans un couloir. La clinique Weight Watchers ne déplore aucun blessé, rapporte le site suédois The Local.

Panneaux.rut. Le porno, ça change de la pub. Des hackers ont piraté deux panneaux publicitaires à Moscou, diffusant un film X de trois minutes sur les écrans géants du périphérique Sadovoïé Koltso. Les pirates informatiques se sont infiltrés dans l’ordinateur central de l’afficheur, Panno.ru. Quelques embouteillages ont été signalés, mais on ne déplore apparemment aucun accident.

Dénonciation juteuse, la suite. On vous le racontait en décembre : le gouvernement chinois paie les internautes pour dénoncer la pornographie en ligne. L’heureux gagnant du premier prix de cette campagne de délation, Petit Zhang, a reçu 10 000 yuans de récompense pour sa lettre signalant trente-deux sites X aux autorités. Une véritable rédemption pour cet étudiant du Shanxi, qui attribue ses mauvais résultats au bac à ces sites que la morale réprouve. Dans sa missive, le lauréat assure que la pornographie en ligne a conduit six de ses compagnons de dortoir à avoir des expériences sexuelles, et entraîné deux avortements.

TV cherche futur cadavre. Les momies vous fascinent? Vous rêvez d’être embaumé? La chaîne Channel 4 recherche un malade en phase terminale disposé à se faire momifier devant les caméras. La chaîne britannique et la maison de production Fulcrum TV ont publié une annonce dans divers magazines, dans l’espoir de trouver un candidat « au processus de momification utilisé dans l’Egypte ancienne ». Le scientifique chargé de l’opération a déjà fait ses armes sur « un grand nombre de porcs », a assuré Fulcrum TV au Daily Telegraph.

Empathie. La Hongrie n’a pas de littoral. Pourtant, le sort des baleines lui tient follement à cœur. Son militantisme en la matière doit faire pâlir d’envie les grandes puissances maritimes, note Magyar Hírlap. Le pays se dépense sans compter pour défendre cétacés et phoques, « en puisant largement dans les deniers publics ». En 2009, la Hongrie a participé à neuf congrès sur le sujet au Portugal et en Belgique, et pris part à d’importantes négociations aux États-Unis, au Japon, en Chine et en Norvège. La défense des cétacés est une tradition, note le quotidien hongrois. En 2006, un délégué a passé une semaine aux Caraïbes pour assister à une conférence sur le thème.

Lo x


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 2123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte