Magazine Photos

Gésine (poème).

Par Ananda
J'aime à penser que dans l'incréé se tapit,
dort toute une réserve de choses à naître,
tout un amoncellement de virtualités,
tout un fouillis muet d'avenirs potentiels,
de gestations encore non manifestées.
Il me semble parfois que je ressens
cela,
toute l'impatience de ces états latents,
leur présence de l'autre côté du réel
par delà la membrane qui nous en sépare.
Je ne sais pas pourquoi, je les sens affleurer
et réclamer leur dû,
leur manifestation.
Ce qui n'existe pas va peut-être advenir,
tant de phénomènes attendent dévoilement;
le nombre des possibles, peut être infini,
se cache en le ventre en gésine du néant,
il me semble que mon petit doigt me le dit,
que mon intuition
me pousse à l'entrevoir !

Patricia Laranco.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ananda 2760 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines