Magazine Conso

L’ombrelle et la cabane

Par 5000k

Non, ce n’est pas un ouvrage posthume de François Mitterrand (la suite de La paille et le grain et de L’abeille et l’architecte) mais une histoire New Yorkaise : la cabane, en VO l’urban Shed, c’est l’échafaudage que l’on met au dessus des immeubles en travaux, pour protéger les piétons des chutes d’objets éventuels. Une construction temporaire qui fait une sorte de galerie sur rue, suffisamment présente à New York pour que l’on s’en préoccupe : il y aurait un million de pied carré de ces « cabanes urbaines », soit 92 000 m2 de galeries boulonnés.
L’ombrelle et la cabane
Ému par la laideur de ces constructions, Michael Bloomberg à lancé un concours pour mieux les architecturer. Le Jeune Young-Hwan Choi a remporté les 10 000$ de la compétition avec son projet « Ombrelles », une structure élégante en parasol moins épaisse que les structures qu’elle remplace, ce qui est bon pour les habitants de l’immeuble, et dont les élégantes colonnes multibranches s’éclairent la nuit de néons en éventail.
L’ombrelle et la cabane
L’ombrelle et la cabane
L’ombrelle et la cabane
Source : Inhabitat


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


5000k 475 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte