Magazine Football

51.000 spectateurs à Lisbonne pour un match en faveur des sinistrés à Haïti

Publié le 26 janvier 2010 par Glorieuxbenfica
Plus de 51.300 spectateurs ont assisté lundi soir au stade de la Luz à Lisbonne au Match contre la pauvreté, avec plusieurs stars du football comme Zinedine Zidane ou le Brésilien Kaka, dont les bénéfices seront reversés cette année aux sinistrés haïtiens. Parrainé depuis sa création en 2003 par la Fédération internationale de football (Fifa), le Match contre la pauvreté a opposé, pour sa 7e édition, le Benfica All Stars à l'équipe "Ronaldo, Zidane & Friends" (Ronaldo, Zidane et leurs amis) (3-3), composée notamment d'anciens internationaux comme Fabien Barthez, Luis Figo, Pauleta, ainsi que de deux joueurs haïtiens internationaux jouant actuellement dans des clubs portugais, Jean Sony et Joseph Peterson. "Le plus important est de recueillir le plus d'argent possible pour aider Haïti", a déclaré à la presse Zinedine Zidane avant la rencontre, qui a débuté par une minute de silence à la mémoire des victimes du séisme à Haïti. "Je sais qu'il y a beaucoup de problèmes dans le monde, mais Haïti est la situation la plus urgente", a affirmé de son côté Kaka, le milieu de terrain du Real Madrid, qui a remplacé son compatriote Ronaldo, ambassadeur de bonne volonté du Programme des Nations unies pour le Développement (PNUD), retenu par son club des Corinthians. Les recettes du Match contre la pauvreté, qui devraient être initialement réparties entre le PNUD et différents projets de la Fondation Benfica en Afrique lusophone, seront intégralement reversées au bénéfice des sinistrés haïtiens. Le montant des recettes de ce match de solidarité sera dévoilé dans les prochains jours, a précisé à l'AFP un attaché de presse du Benfica.
Résumé du match

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Glorieuxbenfica 21 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines