Magazine

C'est décidé, je pars !

Publié le 26 janvier 2010 par Sébastien Michel
Assia Rabinowitz, éd. Les Carnets de l'info, 240 p.,
A partir de 13,30 euros sur Amazon.fr
On a plusieurs fois traité le voyage avec des globe-auteurs comme Sébastien Jallade et son appel de la route ou encore le baroudeur Clément Bosson, tous deux, aspirés et inspirés par ce lointain qui permet pourtant si bien de se rapprocher avec les autres terriens et surtout avec soi-même. Après ces élans sociologiques, autobiographiques et aussi mystiques, place au concret !
C'est décidé, je pars !
Assia Rabinowitz nous donne toutes les clés et les règles pratiques pour aller au bout de ses rêves, c'est-à-dire en fin de compte changer son horizon quotidien et donc tous ses repères,« recommencer une vie à zéro ». D'abord il faut mettre au clair ses motivations: on ne part pas pour échapper au fisc, mais pour construire et/ou apprendre quelque chose : étudier, se perfectionner, travailler, faire du bénévolat ou encore pour connaître l'aventure. Sachez qu'il existe dans ce dernier cas toute une série de bourses alléchantes pour les pionniers en herbe qui veulent s'investir par exemple dans les actions humanitaires. Une fois le projet établi , il faut mettre au point une petite check-list qui peut au final s'avérer décourageante. Il faut vraiment penser à tout avant de changer de vie : la voiture, le logement, les assurances, les allocs, les impôts, la famille... Et encore que faire du chien, du chat ou du dernier tout petit cochon d'Inde ? La valise est forcément un peu plus longue à préparer que pour les dernières vacances à Deauville, et toutes ces étapes administratives ont une forme de passage initiatique. Puis c'est le grand saut dans l'espace et le temps : trois mois, un an ou dix... Le parcours sur place peut être jalonné d'évènements qu'il faut aussi envisager : mariage, naissance ou divorce. Préparer son départ, c'est aussi réfléchir et préparer son retour sur le sol natal et puis finalement valoriser son expérience acquise. Ce guide de premiers secours pour une première expérience à l'étranger dit vraiment tout dans le détail. Le traitement n'est pas seulement neutre et administratif, la journaliste nous fait partager de nombreuses expériences d'expats ou de jeunes erasmus en vadrouille. Car c'est bien là l'une des nombreuses qualités attribuées aux voyages : ils libèrent la parole. L'auteur livre aussi toute une somme de données bien pratiques comme par exemple le classement des villes les plus agréables à vivre. (Amateurs des chaudes latitudes, sachez que c'est Copenhague et les villes du Nord qui trônent en Europe...) ou encore les sites utiles pour le logement, le réseau ou les rencontres. A défaut de faire le tour du monde, on fait avec ce guide le tour complet de la question de l'exil en toute sécurité.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sébastien Michel 3013 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog