Magazine

Impressions Sancy.

Publié le 27 janvier 2010 par Alexcessif
Impressions Sancy. Impressions Sancy. "Yaktrack" ou pas?Les "Yaks" ce sont les chaines souples adaptables aux chaussures de marche ou de running.Je l'ai, le trac d'avoir fait l'économie de bout de chandelle du coût de cet équipement indispensable pour courir dans la neige.Comme un mauvais élève qui aurait mal révisé ses fractionnés avant de participer à cet course originale sur la surface glissante de la planète du coté de la chaine des volcans d'Auvergne, j'ai sacrifié l'équipement par radinerie et négligé l'entrainement par paresse .Neige, glace et boue à 80% dans cette maternité où naissent les rivières et les eaux minérales et où naquit Henri Pourrat ( remenber: "Le vent qui souffle.....") vers Ambert. Sur le plateau des"Millevaches "qui sont les mille sources, entres autres, la Dor et la Dogne, se sont unies ici pour le meilleur et pour que coule notre Dordogne ( info de Bernard, merci Bernard. Col bleu, manches rouges sur la photo ci -dessous).Au matin du jour J, un courant glacé entre dans la cafétéria de notre gite en même temps que "notre" Bernard, justement.Pat l'a courageusement réveillé au dernier moment partagés entre le:- 1 "qu'est-ce qu'il faut faire? " et le :- 2 "de quoi j'me mêle?"C'est la sensation n° 2 que nous partageons face à ce Bisounours adorable dans la vie et ours au réveil.Seul Stéphane tente la conversation avec l'ursidé qui lui répond par monosyllabes de trois lettres et, aux dernières nouvelles, Stéphane est toujours vivant.Impression de ma course en bref sinon Stéphane me coupe la langue, déjà que, quand je vois ses jambes, ça me coupe les miennes.Sans les chaines aux pieds vous galèrerez sur les talus glacés en avançant de deux foulées et reculant de quatre, mais vous garderez plus longtemps et plus vivace le souvenir du Sancy et du lac de Guéry intégralement gelé.Alors? "-Yak track? -oui!" Quand à moi, j'ai pris l'option sans chaînes ni bâtons et, ainsi libre des calculs d'épicier, libertaire de l'équipement et de la consommation, faisant 10 bornes de patinage en sus des vingt prévues en courant, je n'ai pas posé de lapin à cet ultime rendez-vous avec mon égo.Nous sommes rentrés sans attendre le podium de Sophie sous ma pression de cuistre mal poli (sorry Sophie) pressé de tremper ses petites cuisses dans un bain bouillant et régénérateur.Sur l'auto radio de la Picasso, il y avait Goldman, Balavoine, Aubert Jean Louis et la conversation passionnante de Danielle en sur-impression tandis que dans ma tête la neige crissait encore sous mes pas avec les photos sonores des blanches performances de chacun dans la boite à souvenir de ce week-end ASLR.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alexcessif 64 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte