Magazine Rencontre

Rectifications – Le comble

Publié le 27 janvier 2010 par Dateurenserie

Jamais j’aurais pensé faire autant de remous avec cette histoire qui m’apparaissait tellement banale à prime abord. J’aimerais simplement rectifier certains faits qui j’espère, vous aideront à vous faire comprendre le fond de ma pensée.

Vous savez depuis bientôt un an j’écris ici des choses qui ne font pas toujours l’unanimité. Les discussions ont été toujours animées et j’adore ça. Elle ont été fait dans le respect, exception faite de quelques hurluberlus en manque d’attention.

Par contre, dans ce dernier texte j’ai reçu une série de commentaires très personnels à mon endroit. Que je suis cave, borné que je ne comprend rien à rien. Bref, le pire des trous du cul. Et vous vous en êtes donné à coeur joie en m’écrivant ces attaques sur 25 lignes de long. Sachez que ça me blesse un peu. Vous dire que je m’en fou éperdument car j’écris à visage caché serait vous mentir.

Bref, je sais que les MTS sont quelque chose de malheureux. Je suis conscient que ce n’est pas drôle ce qui arrive. Je sais aussi que c’est répandu. Je sais tout ça!

Je sais aussi que j’ai réagit de façon excessive. Ma façon de réagir a été la même en d’autres occasions comme par exemple la fois où on m’a dit que j’étais pas du goût de la fille.

Elle m’aurait dit n’importe quoi qui n’aurait pas fait mon affaire et que j’aurais du savoir à l’avance que j’aurais réagit comme ça. Ce n’est pas une question de jugement sur les maladies et de la mépriser à cause qu’elle a chopé ça. C’est triste pour elle. Vraiment.

Mais moi, je ne pouvais pas continuer. MOI MOI MOI. Si un autre le veut, go for it mon ami. Mais si je n’ai plus droit à mes propres choix, il me reste quoi maintenant?

Ceci dit ma réaction a été excessive et impolie. Je me suis excusé auprès d’elle et elle a dit que c’était humble de ma part et que mes excuses étaient acceptées. Je l’ai fait il y a à peine trois heures.

Merci à ceux qui ont compris que ce qu’il fallait critiquer était mon départ précipité du bar et non mon incompréhension de la maladie.

Je pense sincèrement avoir fait le tour de la question. Vous pouvez garder votre opinion que vous avez de moi mais je tenais à m’expliquer pour mon honneur.

D.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :