Magazine Basketball

Gilbert Arenas, un rêve flingué en plein vol

Publié le 28 janvier 2010 par Insidebasket @insidebasket
Actualités NBA

Gilbert Arenas, un rêve flingué en plein vol
On ne verra plus Gilbert Arenas sur un parquet NBA cette saison. La sanction, logique et attendue, est tombée hier mercredi, après que le joueur ait eu un entretien avec David Stern, le boss de la NBA. Plus que cette mise à l'écart du basketteur, c'est la carrière voire l'avenir même de l'homme qui deviennent tangibles.
L'agent #0 est donc suspendu jusqu'à la fin de la saison, ainsi en a décidé David Stern. Javaris Crittenton, le coéquipier aux Wizards d'Arenas, écope de la même peine. Les deux hommes avaient été les protagonistes de l'affaire qui a fait le plus de bruit et qui a donné le plus de sueurs froides aux instances de la ligue cette année, quand ils ont avoué avoir amené tous deux des armes dans les vestiaires.
"Les deux  m'ont exprimé leurs remords, et ont compris à quel point leur transgression de la loi était grave. Je suis certain de la sincérité de leur expression ; néanmoins, il n'existe aucune justification de leur conduite", a déclaré Stern dans un communiqué.
Le chemin de croix ne fait que commencer pour Arenas, qui a plaidé coupable, puisqu'il passera en jugement le 26 mars prochain, il encoure une amende et une peine de prison pouvant aller jusqu'à six mois.
Arenas a-t-il encore un avenir en NBA ? Les Wizards, via plusieurs communiqués, ont déjà affiché toute leur déception et nul doute qu'il est plus qu'improbable de revoir le numéro 0 avec un maillot de Washington : "Arenas et Crittenton ont manqué de respect à nos fans et se sont opposés à tout ce que le propriétaire Abe Pallin a essayé de faire tout au long de sa vie."
Etant donné son contrat mirobolant (111 millions de dollars sur 6 ans), Arenas est maintenant un boulet pour son club. De ce fait, les Wizards, ou plutôt leurs avocats, vont faire tout ce que la justice leur permet pour s'en séparer et rompre le contrat; ils s'opposeront au syndicat des joueurs, qui est prêt à défendre la cause perdue d'Arenas. "C'est un combat difficile, parce qu'il n'y a pas de précédent que l'ont peut mettre en opposition", a avoué Derek Fisher, le président du dit synndicat.
La pérennité de la carrière d'Arenas est clairement menacée. Il n'a joué que 32 matches cette saison, pour son grand retour, lui qui restait sur deux saisons quasiment blanches à cause de ses multiples blessures (17 matches en 07-08 et 2 en 08-09).
Une carrière au point mort, et une grande tristesse pour tous les fans de basket, tant Arenas était un joueur exceptionnel.
Pour vous, Arenas a-t-il encore un avenir en NBA, voire dans le basket ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Insidebasket 67488 partages Voir son profil
Voir son blog

Dossier Paperblog

Magazines