Magazine F1/moto

Le Moto-club Livradois terre-à-terre avec le parc régional

Publié le 29 janvier 2010 par Doud

moto club livradois

Le Moto-club du Livradois a exprimé ses doléances lors de la clôture de l'enquête publique sur le projet de charte du parc naturel régional Livradois-Forez.

Entre le Moto-club et le Parc, il y a de l'eau dans le gaz. Pas moins de 5.021 exemplaires de doléances signées ont été remis par huit membres de l'association, lundi après-midi, au commissaire enquêteur, lors de sa dernière permanence en mairie d'Ambert pour enregistrer les remarques des citoyens sur le projet de charte du parc Livradois-Forez (*).

Le projet a trait aux grandes orientations du syndicat mixte pour la période 2010-2022. Il comprend, entre autres, des objectifs opérationnels dans ses articles 1.1.2 et 1.1.3 qui font bondir les membres du Moto-club du Livradois (MCL).

Ces objectifs visent à limiter, voire à interdire la circulation des véhicules à moteur dans les espaces naturels du territoire où les enjeux écologiques sont forts. La mise en place de telles réglementations (en application de la loi) passerait « par l'établissement de plans communaux ou intercommunaux déterminant les voies ouvertes ou non à la circulation publique ».

D'autre part, « le syndicat mixte dissuadera les manifestations de véhicules à moteur dans les milieux naturels. Les manifestations préexistantes feront l'objet d'études et d'avis élaborés en concertation avec les communes concernées ».

« On observe déjà la réglementation en vigueur sur les hautes-Chaumes. Partout ailleurs, on ne fait que rouler sur les chemins. On ne voit pas où est le problème. On ne fait pas n'importe quoi, on est respectueux de notre environnement » assurent les représentants du MCL

« On aurait bien voulu être informé avant la rédaction du projet de charte. Le Parc nous connaît. Chaque année, pour la Rand'Auvergne, il y a 70 points à discuter et on trouve des solutions ».

« Dès qu'on est à moto, on devient sous-citoyen » observe Jean-Michel Bellon, membre du bureau de l'association, chargé de la communication. Pourtant, on travaille, on paie des impôts, on vote. Alors, on demande un peu plus de considération et davantage de concertation ».

L'association fait aussi valoir les retombées économiques locales (500.000 ?) des quatre manifestations annuelles qu'elle organise (Rand'Auvergne, trial urbain, moto-cross, enduro kid). « Si on nous casse trop les pieds, on peut les faire ailleurs » note le président Stéphane Duret.

La lettre de doléances à l'enquêteur public se conclue de la manière suivante : « Parce que l'intérêt d'un parc naturel régional ne vaut que s'il peut être compris par tous ».

Le MCL a fait part de ses inquiétudes au sous-préfet. L'association a également écrit aux 180 maires des communes adhérentes au syndicat mixte.

(*) Les six sociétés de chasse en Haut-Forez ont également exprimé des réserves par rapport au projet qu'elle juge « liberticide ».

Michel Conry

Article du site : http://www.lamontagne.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par RAZLEBOLDESMOTEURSKIPUENT
posté le 25 mai à 02:54
Signaler un abus

" Rand'Auvergne, trial urbain, moto-cross, enduro kid). Si on nous casse trop les pieds, on peut les faire ailleurs"

BON DEBARRAS !

PERSONNE NE VOUS REGRETTERA

A propos de l’auteur


Doud 6081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine