Magazine Société

France : crise de gouvernance ?

Publié le 30 janvier 2010 par Christophefaurie

La population française est étonnamment homogène par rapport à ce à quoi elle croit. Non seulement la scission gauche droite chère à nos politiques ne correspond à rien pour nous mais le portrait que font de nous les journalistes n'est pas ressemblant :

L’analyse des données laisse apparaître un espace triangulaire de consensus politique, dont les trois sommets sont le libéralisme culturel, le libéralisme économique (liberté des entreprises, réduction des taxes et des dépenses publiques) et la protection sociale (Sécurité sociale, emploi et revenus).

Nous sommes, aussi, en majorité, « progressistes » (droit des homosexuels, opposition à la peine de mort…), peu nationalistes, l’Europe ne nous menace pas (même lorsque nous votons contre).

Peut-être plus curieusement, les gouvernants comprennent ce que veut le peuple, et le FN est totalement hors cible (et il l’était déjà en 2002 lorsqu’il a mis KO Jospin).

Alors pourquoi vote-t-on FN ? Pourquoi demande-t-on une législation répressive, plus de discipline à l’école ?...

Mauvaises solutions à de vrais problèmes : l’opinion perçoit, justement, que ce qui est important pour elle (l’éducation, l’emploi…) se désintègre, et que le gouvernement est incapable d’y remédier.

La baisse de soutien aux responsables politiques est due à une perte d’efficacité de l’action publique.

Résultat :

La capacité démocratique du régime s’est détériorée de manière substantielle au cours des vingt années étudiées.

Autrement dit, la capacité démocratique du régime est liée à la capacité de mise en oeuvre du changement du gouvernement, et celle-ci est inefficace. Il est probable que les politiques macroscopiques (Keynésianisme et Monétarisme) ont fait leur temps.

Compléments

  • Il est vrai que ce qu’on demande au gouvernement est compliqué :
Une forte majorité de français voulant à la fois des d’impôts moins élevés et le maintien des services publics et des prestations sociales, la marge de manœuvre s’avère pour le moins réduite. Un gouvernement de droite ayant pou objectif une baisse importante des impôts devra réduire les services publics et les prestations sociales, et se trouvera confronté à une opposition de gauche. De son côté un gouvernement de gauche voulant accroître – ou même seulement maintenir – le niveau de prestation sociale sans modifier les critères de distribution devra, compte tenu des évolutions démographiques et professionnelles, augmenter fortement les impôts et s’opposer ainsi à la formation de coalition d’opposition de droite.
  • Base de ce billet : BALME, richard, Convergences, fragmentation et majorités cycliques dans l’opinion publique ? (in La France en mutation, 1980 – 2005, Presses de la fondation nationale des Sciences politiques, 2006).

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Lettre à France

    La musique adoucit les mœurs, surtout quand elle vient de monsieur Polnareff. Un petit bijou de tendresse et d’émotion écrit en 1977 par Jean-Loup Dabadie... Lire la suite

    Par  François Collette
    SOCIÉTÉ
  • Notre France mérite mieux

    Notre France mérite mieux

    Entre les plaisanteries douteuses d’un ministre qui aime tant à cogner la flamme (mauvais jeu de mots pour heurte feux, désolé je n’ai pas trouvé mieux, c’est l... Lire la suite

    Par  Gédécé
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • France Télécom, suicide story !

    Lire la suite

    Par  Forrestgump54
    HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • En France

    Un adulte sur deux en surpoids, 8 millions d'obèses, plus de 500 000 insuffisants cardiaques, 10 millions d'hypertendus, plus de 2 millions de diabétiques,... Lire la suite

    Par  Uscan
    SOCIÉTÉ
  • France Telecom : 23+1

    France Telecom 23+1

    Lire la suite

    Par  Politistution
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Renationaliser France Télécom ?

    Renationaliser France Télécom

    La ronde macabre des suicides continue chez France-Télécom et certains en profitent pour asséner comme une évidence la nécessité de renationaliser cette entité... Lire la suite

    Par  Marc Vasseur
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • France Telecom: management fatal

    France Telecom: management fatal

    Un symbole mortifère infligé au monde de la production Lire la suite

    Par  Vogelsong
    FOCUS EMPLOI, FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1016 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine