Magazine

les pompiers de l'hérault se mobilisent pour Haiti

Publié le 01 février 2010 par Tripuniforme

source : France Bleu Hérault

17 des 72 casernes ont déja donné leur accord pour relayer un appel à don .. pour la reconstruction de 4 crèches détruites par le séisme . - les enfants dorment sous des toiles de fortune .
les pompiers ont été sensibilisés par un des leurs - Philippe , pompier volontaire à Nissan-lez-Ensérune - avec sa femme ils sont en procédure d'adoption d'une petite haitienne, Alice qui a 27 mois ..
contact : amicale des sapeurs pompiers - opération Alice - 34 avenue du groupe scolaire 34 44O Nissan-lez-Ensérune

Beziers - Haïti Pour Alice, les pompiers de l'Hérault se mobilisent www.midilibre.com

« Je ne suis plus ici, je suis là-bas, explique Myriam Bonnet. C'est une douleur au quotidien que nous vivons avec Philippe depuis le 12 janvier. » Myriam, qui serre devant elle un carnet de notes, et Philippe, pompier bénévole à Nissan-lez-Ensérune, sont pétris d'angoisse. Ils adoptent Alice, une Haïtienne de 27 mois qui est toujours à Port-au-Prince dans les ruines de sa crèche. Dans le carnet de Myriam, il y a l'histoire de la petite fille. Du jour où l'adoption a été lancée jusqu'aux heures d'angoisse de ses derniers jours.
« Là, c'est l'histoire d'Alice, c'est pour elle », montre Myriam en visant le carnet. Depuis le jour du tremblement de terre en Haïti, les nouvelles arrivent au compte-gouttes. Mais les images sont affolantes pour ce couple qui a entrepris,

en décembre 2008, une démarche d'adoption avec l'association Accueil et partage. « Nous avons appris le tremblement de terre à la télé en voyant le palais présidentiel effondré. La crèche, Notre-Dame-des-Victoires, où vit Alice, est située à quelques centaines de mètres. Nous avons su qu'elle était vivante trois jours après. Nous ne vivions, plus », assurent Myriam et Philippe.
La crèche d'Alice est totalement détruite, les enfants dorment dehors et, selon les dernières informations obtenues par le couple, ils n'auraient même plus à manger et aucune organisation humanitaire n'est venue voir les enfants.
Cette histoire a beaucoup ému les collègues pompiers de Philippe. Une chaîne de solidarité s'est formée autour du couple (lire aussi en page 10). Elle fait maintenant le tour du département et, aujourd'hui, le chef de corps des pompiers de l'Hérault vient à Béziers lancer officiellement une opération de solidarité pour aider à la reconstruction de la crèche d'Alice et aussi les quatre autres établissements de l'association Accueil et partage en Haïti.
« L'urgence est dans la reconstruction, explique Jean-René Bénazet le chef de centre des pompiers de Nissan. Le mouvement que nous avons lancé doit s'installer dans la durée pour aider à la reconstruction. L'idée partie de Cessenon reste à la discrétion de chaque chef de centre et d'amicale des pompiers. Mais la solidarité, on la pratique au quotidien. Je ne doute pas de la réussite de notre entreprise. » Barthélémy Navarro, le président de l'amicale des pompiers de Cessenon, est lui aussi très confiant. « Les pompiers du département sont avec nous pour soutenir un des nôtres. Nous lançons d'ores et déjà un appel aux dons pour agir au plus vite pour ses enfants. » « Notre souffrance n'est rien à côté de celle des enfants, ajoute Myriam. Il y a urgence à les aider et il faut faire l'impossible pour que les enfants dont les dossiers sont avancés arrivent au plus vite en France. Ils sont en état de survie en Haïti. »

J.-P. A.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tripuniforme 1629 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog