Magazine Caricatures

Aux armes citoyens ! La République "outragée" à Fontgombault !

Publié le 01 février 2010 par Hermas

Nous avions fait écho aux persécutions imbéciles dont avait été victime le maire de la commune de Savenay, au Québec, parce qu'il ouvrait les conseils municipaux par une prière. Nous renvoyons à cette série d'articles, sans manquer de rappeler que cette polémique s'est achevée par la réélection massive du maire.

En France, une polémique du même genre a éclaté [le mot est fort...] à Fontgombault (Indre), lieu bien connu de la vie bénédictine en raison de l'Abbaye qui s'y trouve.

Figurez-vous que le maire de cette commune, M. Jacques TISSIER, a invité « ses ouailles (sic) à la prière pour le peuple haïtien » à l'issue de ses voeux. C'est le journaliste de service de "La Nouvelle République", M. Sébastien Acke, qui s'exprime ainsi, croyant de toute évidence trouver là un événement et un article à sa mesure - à moins qu'il ne manie l'humour au second degré.

Le maire « a-t-il rompu le pacte républicain ? », s'interroge-t-il sans rire. La FOL (sic), bien nommée, s'agite évidemment. La Fol, c'est la Fédération des organisations laïques de l'Indre, dont le Président est M. Saladin lui-même. 

Le journaliste rapporte le propos de M. Saladin, bien assaisonné : « Ou bien il s'agit d'un transfert d'émotion (la situation dramatique d'Haïti) qui a fait oublier un instant, à cet élu, l'endroit où il se trouvait et il suffirait qu'il s'en explique et regrette cette attitude pour que la polémique soit close. Ou bien il s'agit d'un acte délibéré s'inscrivant dans un contexte de lutte contre un des fondements de notre société ». Dans ce cas, poursuit le sycophante républicain « on s'attaque directement et délibérément à l'un des ciments de la société française, la laïcité », qui, au-delà de « l'irrespect envers les habitants ; l'outrage à la République ; la séparation de l'Église et de l'État », appelle à « une grande vigilance pour que de tels faits ne se reproduisent pas ». Fermez le ban.

« Le débat est digne d'intérêt, conclut le journaliste, il mérite franchement votre contribution.» Et comment ! Qui en douterait ? Le maire a-t-il perdu la raison ou est-il empreint d'une malignité pervertissime ? Grave question...

Notre opinion est surtout que l'on doit s'ennuyer ferme dans les bureaux de la Fol et de la Rédaction de "La Nouvelle République" pour se construire ainsi ce "scandale" dérisoire. Dérisoire et grotesque, comme toujours en pareil cas. 

"Le chien aboie et la caravane passe". Bravo, M. le Maire ! Catholiques ou non, croyants ou non, les gens de bien ont bien compris, eux, votre message.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hermas 907 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog