Magazine

Appel a la resistance, voire a la resilience

Publié le 01 février 2010 par Jean-Robert Bos
<>

Andernos-les-bains, le 25 Janvier 2010

Lettre ouverte à tous les amoureux du Bassin d’Arcachon et d’Andernos-les-bains

2010 est l'année de la biodiversité. Afin que ceci ne soit pas un vain mot,  nous vous   demandons de tout faire pour que nos élus préservent   la nature sur le Bassin d'Arcachon et plus particulièrement les espaces boisés  de la ville d’Andernos-les-bains.

En effet la relance du Plan d’Aménagement et de Développement Durable  (PADD) va être votée lundi 1er février 2010.

Ce projet prévoit :

1-l’extension du port du Betey, la disparition de 70 arbres dont 14 vieux chênes sur le littoral
2- l'allongement de la jetée d'Andernos
3- la modernisation de l'aérodrome.

4- L'implantation d'un golf résidentiel dans la coulée verte Arès-Andernos
5- La déforestation du Coulin à Andernos  et l’implantation d’un  Ehpad (Etablissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes)

6-- L'augmentation de la démographie et de l'urbanisation
7- La disparition du camping des arbousiers pour faire place à un aérovillage
8- le survol des zones écosensibles et l’augmentation de la pollution aérienne

Ce PADD va-t-il vraiment garantir  un développement durable pour le bassin d’Arcachon ?

Ces projets, par la destruction de la forêt, de la plage, par la pollution que vont inévitablement engendrer un port, un golf condamnent  à mort la nature, cette nature  qui fait précisément le charme d'Andernos-les-bains, son attrait pour de nombreux touristes et qui sera le thème de la prochaine campagne promotionnelle du Bassin.

Accepter le PADD local proposé par l’équipe municipale, c'est tuer la poule aux oeufs d'or que constitue le tourisme vert.

Nous constatons déjà sur place les ravages d’une politique expansionniste : eau polluée, huîtres régulièrement interdites à la consommation, corridors écologiques mités, disparition de la grande faune, encombrements automobiles. Des registres sont ouverts à la mairie, des réunions vont être organisées : participez,

Allez inscrire ce que vous pensez, envoyez des lettres à l’attention du maire de la ville.

Accepter le PADD tel qu’il nous est présenté  c’est tuer la biodiversité sur le bassin, c’est tuer le bassin.

D’autres solutions permettant un développement harmonieux  de la ville et respectant la trame verte et bleue existent. Mettons-les en œuvre. Tous ensemble, nous y arriverons.

Associations «Le Betey, plage boisée à sauvegarder »  " l'ADPPM" "Association de défense et de promotion du Pyla-sur-mer".

et Clarisse Holik, présidente, Jacques Storelli, président,  François Hay,  Michel Janin,

Françoise Krawice, Eveline Bodin, Jean Udron, Françoise Weber,

Jean-Robert Bos, écocitoyen et membre de diverses associations de protection de la nature.

http://lebetey.wordpress.com

http://andernos.canalblog.com/archives/2010/01/26/16681091.html


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jean-Robert Bos 885 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte