Magazine Conso

Nike remet au goût du jour l'emblématique veste Teddy

Publié le 02 février 2010 par Www.streetblogger.fr

En 2006, Nike décidait de remettre au goût du jour la letterman jacket que nous avons plus l'habitude d'appeler Teddy en référence au modèle emblématique de cette veste créé par Teddy Smith. Après avoir créé une collection autour d'une fausse équipe de basket appelée les Dunk High Destroyers, Nike se penche aujourd'hui sur les villes. Destroyers, c'est le nom de cette ligne de vestes recrée par les designers de Nike, qui tentent en reprenant le design hérité des années 50 de créer un vêtement audacieux avec des matières lui permettant de résister aux aléas usuels de la météo.

UK Series : Nike Sportswear “Destroy” London Varsity Jacket

Après avoir créé une série spéciale New York, Nike s'est penché sur Londres, la bouillonnante capitale britannique, qui mène aujourd'hui le mouvement des cultures urbaines en Europe. Pour lancer cette collection limitée, qui sera en vente chez Selfridges et le magasin Nike de Londres, la marque à la virgule a fait appel à huit personnalités qui illustrent la diversité, l'attitude et l'irrévérence de la ville. Ont répondu à l'appel Dominic Waldouck rugbymen chez les London Wasps, Tinie Tempah, auteur du hit "Pass Out", Atlanta Weller, designer de chaussures, Eric Underwood, danseur classique et contemporain, Fabien Kruzselnicki, photographe, Harry Malt, dessinateur et journaliste au magazine Bare Bones, le duo Work It qui réunit Sara et Loren, qui organisent des soirées thématiques sur les années 90, et enfin Actress, joueur de football professionnel devenu patron de label.

UK Series : Nike Sportswear “Destroy” London Varsity Jacket

Le résultat de cette nouvelle série limitée est assez probant puisqu'on retrouve une trame assez rétro dans le design de la veste et à la fois plus contemporaines avec l'insertion d'une poche sur la partie gauche de la poitrine délimitée par un liserai de couleur. Les matériaux utilisés ont été choisis pour résister à l'eau notamment, temps anglais obligé. Les manches en cuir amènent un caractère clinquant contre-balancé par le corps de la veste, plus classique. Bref, une veste qui peut se porter avec plusieurs styles différents, et qui du coup illustre parfaitement les liens entre les différentes familles urbaines pour ce qui est de la mode.

Peace

Adrien aka Big Ad -Streetblogger.fr (votre serviteur)-


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Www.streetblogger.fr 2071 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte