Magazine High tech

Test mobile Sony Ericsson HD Vivaz

Publié le 02 février 2010 par Le Monde Numérique @lmn_officiel

Dernier modèle annoncé par la marque Sony Ericsson, le Vivaz promet, selon le constructeur, d’être à la frontière entre les mondes de la communication et celui du divertissement. S’il est vrai qu’extérieurement on peut le confondre avec un baladeur multimédia, il n’en demeure pas moins un téléphone qui permet de converser avec ses contacts, d’accéder à Internet et peut recevoir des emails de plusieurs comptes.
Le mobile Sony Ericsson Vivaz fonctionne sous le système Symbian S60 5e édition alors que le précédent modèle de la marque (l’Xperia X10) embarquait Android. Au moins, on ne peut pas reprocher à Sony Ericsson une quelconque exclusivité sur le système d’exploitation de leur mobile.
Le Vivaz propose un écran tactile de 3,2 pouces, du Wi-Fi, du Bluetooth, une compatibilité 3G+, un module A-GPS, un capteur d’appareil photo numérique 8,1 millions de pixels, la possibilité de filmer en 720p, l’accès à la plateforme PlayNow et une fonctionnalité DLNA pour accéder à du contenu multimédia partagé.
Le mobile Sony Ericsson Vivaz sera proposé dans le commerce d’ici le mois de mars. En avant première, en voici un tour d’horizon relativement complet puisque nous avons pu le tester pendant quelques jours.

Pour lire l’intégralité du test du mobile Sony Ericsson HD Vivaz, cliquez sur le lien ou sur l’image.

Test mobile Sony Ericsson HD Vivaz


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (2)

Par  Vivan723
posté le 30 novembre à 07:15
Signaler un abus

Merci beaucoup de votre test de Sony Ericsson Vivaz, j'aime bien. étui sony ericsson vivaz

Par  Vivan723
posté le 30 novembre à 07:14
Signaler un abus

Merci beaucoup de votre test de Sony Ericsson Vivaz, j'aime bien. étui sony ericsson vivaz

A propos de l’auteur


Le Monde Numérique 14077 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines