Magazine Insolite

Pot de colle pour un reportage

Publié le 02 février 2010 par Didier Vincent
Comment retourner une situation de façon élégante et humoristique.



Le camé de la cam désire, non pas être vu, mais s'imaginer être vu. C'est plus fort et c'est insatiable. Quand, de surcroît ce camé est un idiot bête, on obtient le pompon de l'incruste. Remarquez bien qu'aux abords des stades, il ne faut pas s'attendre à rencontrer l'intelligentia du Café de Flore le jour d'une remise de prix littéraire (quoique...). Donc, en direct, l'intervieweur se doit de garder son sang froid et de faire avec, parce que l'énervement, dans ce cas là, mène droit aux bêtisiers qui vous collent à la réputation comme un chewing gum sous une chaussure.
Donc, la tronche enfarinée de l'idiot-bête, on ne va voir qu'elle. L'olibrius crève l'écran, vole la vedette, joue l'obsession figée (pléonasme). En atendant, le chewing gum, c'est lui avec son sourire béat de gros niaiseux mal dégrossi. Journaliste s'en rend bien compte qui doit rester placide et faire comme si  rien ne le dérangeait.
Vous vous dites qu'il va lui donner une baff à la fin du reportage. Vous vous trompez. Cet élégant journaliste va avoir la finesse humoristique de retourner cet événement en sa faveur.
Bravo l'artiste !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10389 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte