Magazine F1/moto

De la Rosa ne s'étend pas sur son chrono

Publié le 02 février 2010 par Jg56
Intercalé entre la Ferrari de Felipe Massa et la Mercedes de Michael Schumacher, l'ex-essayeur de McLaren Pedro de la Rosa se veut mesuré après le premier verdict chronométrique de la saison 2010. Pourtant, l'espagnol a surpris : pour son retour au volant d'une F1 en temps que titulaire après déjà plus d'un an d'absence dans une F1 et quatre ans en course, de la Rosa a été crédité d'un encourageant deuxième temps, à deux dixièmes de la référence établie par Felipe Massa, alors que la BMW Sauber traînait en fond de peloton l'année dernière...
« Le premier jour est toujours intéressant, mais on ne peut pas tirer des conclusions des résultats. » tempère le vétéran espagnol. « Je suis heureux de moi, heureux de ma nouvelle équipe et de la nouvelle monoplace. Je crois m'être adapté plus rapidement que prévu car je m'attendais à retrouver mon rythme lentement, mais j'ai tout de suite eu la sensation que je conduisais plutôt bien la voiture. »
Il serait illusoire de dresser une hiérarchie à l'issue de la journée inaugurale mais une chose est sûre : le châssis de la C29, héritié d'une BMW F1.09 très décevante la saison dernière, a mieux réagi aux différents nouveaux réglages préparés par l'écurie suisse. De la Rosa, qui a passé le plus clair de ses dernières années au poste d'essayeur chez McLaren-Mercedes, a conclu : « Les temps ne signifient pas grand chose. Je suis plus heureux du fait que la voiture est simple à piloter et stable dans les virages. Rien ne perturbe l'équilibre de la voiture. C'est la raison pour laquelle je suis satisfait. Une fois que vous avez un bon point de départ, vous pouvez construire. »


null

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jg56 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines