Magazine

Body piercing in the UK…

Publié le 02 février 2010 par Regent's Park

S’il se fait surnommer « Prince Albert », c’est une very private joke sur certains de ses piercings génitaux… D’ailleurs, cela fait des années qu’il a renoncé aux voyages en avion à cause des détecteurs de métaux !
Drôle de vie pour John Lynch, banquier en retraite de la Barclays, âgé de 78 ans, qui comptabilise 241 piercings dont 150 au visage…
L’Angleterre, pays du recordman des piercings, enregistré au Guinness 2010 des Records. L’occasion d’évoquer le sujet du piercing au pays des punks et de toutes les excentricités… Effectivement, en Grande-Bretagne, environ un adulte sur 10 a décidé de parer son corps d’ornements métalliques, un record européen voire mondial !!!
En 2008, un document du très sérieux BMJ, British Medical Journal, faisait un état des lieux sur le nombre de piercés in the UK. Presque une femme sur deux entre 16 et 24 ans aurait un piercing. Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, la plupart des femmes adeptes du piercing ne sont pas des Londoniennes. Le top 3 des parties les plus percées chez la femme : le nombril, le nez et la langue. Et chez l’homme : le téton, l’arcade sourcilière et les parties génitales. Ouch ! *
Alors, si on se rend dans un piercing studio* et qu’on demande un Prince Albert ? Pour ne pas entrer dans des détails trop intimes, disons que c’est le piercing pénien le plus fréquent. Il doit son nom au mari de la reine très stricte Victoria qui en aurait porté un pour lui faire plaisir… No comment !
*salon de piercing en V.O
*aïe !
F.A.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Regent's Park 552 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte