Magazine Environnement

Costa Rica : hôtel respectueux de l'environnement mais en zone interdite

Publié le 05 février 2010 par Sophie @missecolo

Une fois de plus, je reviens sur la campagne costaricienne Paz con la naturaleza(Paix avec la nature), une ‹‹ initiative présidentielle lancée officiellement par le Président Oscar Arias Sanchez, le 6 juillet 2007 avec le fort compromis politique de lutter contre les processus de dégradation de l'environnement ››. L'un les objectifs de cette campagne est de promouvoir l'augmentation de la couverture forestière et des aires protégées. Mais alors pourquoi le président Arias a t-il inauguré l'hôtel Le Caméléon en 2009 ?

Cet hôtel appartenant au Groupe hôtelier international Fashion Hotels, s'est emparé d'un bout de plage pour accommoder au mieux les heures de bronzette de ses clients. Le hic ? Cette parcelle se trouve à l'intérieur du Refuge National de Vie Sylvestre Gandoca Manzanillo dans les 50 premiers mètres côtiers, une zone totalement protégée. Avant l'arrivée du Caméléon, cette parcelle était une forêt (de même que l'endroit où se trouve l'hôtel), mais quelques permis douteux ont autorisé la dégradation de l'endroit, déforestation et assèchement du sol par drainage. Certes, cette extension abusée du Caméléon reste illégale au regard de nombreuses lois de protection de l'environnement mais elle n'aura pas empêché le président costaricien d'inaugurer cet hôtel.

Sur le site gouvernemental de la maison présidentielle, un article a même été consacré au Caméléon, indiquant que ce projet touristique avait respecté pleinement l'environnement, comme facteur déterminant de son offre publicitaire qui est de mélanger confort et nature. C'est à vomir...

Costa Rica : hôtel respectueux de l'environnement mais en zone interdite

Comme je l'ai rappelé dans mon message précédent, en matière de protection environnementale, le gouvernement costaricien a adopté une politique d'une hypocrisie la plus totale. Les frères Arias (Arias président et Arias ministre de la présidence) n'en finissent plus d'organiser des crimes contre l'environnement, ridiculisant sans retenue Paz con la Naturaleza. Depuis leur arrivée au pouvoir, lois et décrets sont venus clouer le bec des défenseurs de l'environnement, une législation modelée pour assurer un développement économique, mais quel développement ! Celui dont tous les pays rêvent, un développement industriel... seulement quelle industrie respecte l'environnement ? Je n'en connais pas.

La côte du Refuge lorsqu'elle est respectée

Costa Rica : hôtel respectueux de l'environnement mais en zone interdite

La côte du Refuge vs Le Caméléon

Costa Rica : hôtel respectueux de l'environnement mais en zone interdite

Le Beach Club après le passage du bulldozer et la pause de carrés de pelouse

Costa Rica : hôtel respectueux de l'environnement mais en zone interdite

cet endroit abritait autrefois crustacés, amphibiens, reptiles, insectes, oiseaux...

et ne recevra plus aujourd'hui que des humains privilégiés

(200 à 500 USD la nuit, profiter de la destruction de l'environnement a un prix)

Costa Rica : hôtel respectueux de l'environnement mais en zone interdite

Vidéo (en espagnol) d'un ami filmant discrètement les étapes de la destruction

(utilisation d'une tronçonneuse, bulldozer sur la plage - totalement interdit)

Autre objectif de Paz con la Naturaleza est d'inclure l'éducation environnementale pour le développement durable au programme de l'Education Publique. Il est à regretter qu'aucune éducation ne soit prévue pour les élus du peuple.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sophie 221 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog