Magazine Sport

Futsal-D1 : Bruguières reste en course !

Publié le 06 février 2010 par Lgs

bsc balarucC’était le match des extrêmes. Bruguières – troisième- accueillait Balaruc, bon dernier. Malgré un scénario idéal pour les coéquipiers du capitaine Olivier Saint-Antonin, le BSC a souffert et a dû puiser au fond de lui pour décrocher une large victoire 11-5.

Le match débute pourtant difficilement. Pris à froid les Bruguiérois concèdent l’ouverture du score avec un but contre son camp de Nabil Ayari (0-1, 1’) qui remet les pendules à l’heure dans la foulée (1-1, 2’). L’atmosphère de ce match est toute particulière, remplie d’émotion. Une minute de silence a été observée avant la partie suite au décès de la maman de la responsable de la section. Le faux rythme installé n’est pas propice au beau jeu mais Youssef Sadki parvient à redonner l’avantage aux siens sur un tir plein axe (2-1, 6’). Coup sur coup, Ayari et Sadki doublent leur compteur but (3-1, 7’ – 4-1, 9’). La réduction du score de Balaruc (4-2, 11’) illustre la difficulté des Bruguiérois à assoir leur domination. Bousculés, parfois amorphes, les hommes de Didier Méret n’ont pas la tête des meilleurs jours. Qu’importe Stéphane Madern y va de son but (5-2, 15’) tout comme Kamoine (6-2, 16’) qui inscrit là son tout premier but sous ses nouvelles couleurs. Mais il est écrit que ce match spécial ne se contenterait pas de cela. Balaruc rentre aux vestiaires pleins d’espoir en ayant scoré par deux fois (6-4, 20’).

La physionomie de la seconde période ressemblera en tout point à la première. Toujours en difficulté, Bruguières parvient tout de même à enfoncer un peu plus des héraultais valeureux mais limités. Sur une longue passe, Nabil Ayari sert parfaitement Youssef Sadki qui aggrave le score (7-4, 24’). ‘ Sans être exceptionnel, nous avons su marquer aux moments où il le fallait’ concède l’entraineur Didier Méret. Son analyse est confirmée par un nouveau but de Madern en tir en pivot (8-4, 26’). Volontaire, Balaruc bute sur un Olivier Laquittant impérial dans ses buts pour son premier match en D1. Sadki s’offre un quadruplé (9-4, 36’) quand Balaruc réplique de suite (9-5, 36’). En vain la messe est dite. Olivier Saint-Antonin clos la marque en inscrivant un joli doublé (11-5, 40’).

Ce score fleuve fait du bien au goal-average et maintient Bruguières dans la course à la seconde place. Le week-end prochain, un déplacement périlleux se profile du côté de Lyon Moulin A Vent. Encore un match à ne pas perdre !

(sur la photo : Florian Deberghes, Olivier Saint-Antonin, Youssef Sadki)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lgs 2521338 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine