Magazine

Match d'intelligences

Publié le 31 octobre 2007 par Anne-Caroline Paucot

Depuis longtemps, les experts préconisent la victoire de l'intelligence artificielle sur l'intelligence humaine. Le professeur Mitovich réfute ce principe. Un débat virtuel diffusé sur la Toile l'oppose à SupraV, le dernier fleuron de la technologie pensante.

Supra V, je vous accorde que dans le domaine de l'intelligence, vous n'êtes pas dépourvu d'atouts. Vous pouvez résoudre des équations à X inconnues dont il faudrait plusieurs vies d'hommes pour trouver la solution. Votre capacité d'intégration et de synthèse de l'information vous permet de nous proposer des systèmes d'organisation plus performants que ceux que nous pouvons le produire.

alt="-" height="11" src="http://www.anticipedia.info/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-68c92.gif" /> Je pense que l'intelligence artificielle conduit à la faillite de l'humain. Depuis que tous les objets sont d;frigérateur intelligent. Cet as détruit les denrées périmées, fait nos courses, nous propose des menus équilibrés. Résultat, notre nourriture devient de plus en plus standardisée et normalisée. Nous avons perdu le goût de l'aventure culinaire comme de toute autre forme d'aventure. Le lave-linge intelligent. Ce robot équipé de capteurs détecte les textures du linge. Déjà, nous ne savons plus distinguer la laine du coton. La voiture intelligente. Depuis qu'elle existe, elle nous infantilise en nous imposant le respect des limitations de vitesse et des règles de conduite. Les animaux intelligents. Modelés à notre image, ils nous font croire que la bestialité n'existe plus.

Pour nos distractions, les joueurs intelligents du Net ont remplacé nos amis d'antan. Nous nous satisfaisons de pâles échanges machinaux et nous négligeons de plus en plus les échanges conviviaux qui développent notre intelligence sensible.

Nous ne pouvons plus nous passer des agents intelligents. Ces automates au QI machinal sont plus performants que les consultants, les journalistes ou les vendeurs d'hier. À pied d'œuvre 24 sur 24, ils balayent le Web et nous servent de l'information adaptée à notre consommation. Manquant de subtilité, ils nous gavent tous de la même manière et finissent par accomplir un clonage de nos pensées. Les surdoués de la bande, les agents conversationnels, entretiennent des discussions élaborées. Leur verbiage supplante le nôtre et nous perdons l'habitude de défendre nos points de vue.

progrès qui va vers une fusion irrémédiable de l'intelligence biologique et non biologique.

-
idth="8" alt="-" src="http://www.anticipedia.info/local/cache-vignettes/L8xH11/puce-68c92.gif" height="11" /> Nous h. Pour vous en convaincre, branchez ma caméra frontale... Voyez, en discutant avec vous, je me promène dans la garrigue. Avec ma connexion sans fil, je suis libre d'aller où bon me semble. En ce début deourrez jamais les vivre, aussi sophistiqués soient vos capteurs. Vous ne pourrez pas non plus être habit&is de souvenirs. Dépourvus de cette sensibilité, vous ne serez jamais que des machines. De ce fait, vous n'aurez au final que l'intelligence de celui qui s'en sert. Conclusion, votre intelligence ne dépassera jamais la notre.

Supra V garde le silence. Le raisonnement du Professeur lui a cloué l'octet.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anne-Caroline Paucot 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte