Magazine Société

Les amnésies du Journal du Dimanche.

Publié le 07 février 2010 par Pensezbibi

Les amnésies du Journal du Dimanche.

Askolovitch et Alzheimer.

Notre Journaleux squatte les pages deux et trois du JDD. Dans l’article central, il dote Eric Besson d’un «patriotisme romantique». Il juge que la Gauche contre Besson s’est libérée «jusqu’à l’odieux» car elle a comparé le «gourmand» Besson aux collabos Laval et Déat. L’édito du Toutou-Lagardère s’intitule… « Islam ». «Chaque jour qui passe, l’étau verbal se resserre autour des musulmans de France, sans cesse regardés comme infiniment étrangers, alors même qu’ils ne sont que de chez nous». Monsieur oublie que son journal dominical a participé à cet étau verbal. Il aurait du écrire : «Chaque Dimanche qui passe… ». La preuve de cette gigantesque Manip’ ? Sur la même page, une photo de femmes voilées, un titre : « A Tours, manifestation ou provocation».

Bad Story.

BiBi est souvent surpris par la tiédeur de certains estimés intellectuels français. Benjamin Stora, historien, est en effet bien indulgent avec Nicolas Sarkozy. Il en est encore à croire qu’il peut «acquérir une légitimité pour aborder les questions historiques». Cher Monsieur, il y en a qui ne pourront pas «acquérir» cette «légitimité», ce sont les élèves des Terminales S qui verront la suppression de l’Histoire à la rentrée prochaine. Pas un mot de notre Historien là-dessus : Bad Story et Bad Stora.

Jean-Baptiste Descroix-Vernier.

Ce Capitaine de la Nouvelle Economie a droit à une page trois. Si vous l’ignorez, ce cher JB est le créateur de Rentabiliweb, cette généreuse Société qui avait promis de distribuer des billets de banque gratuitement aux Parisiens. BiBi ramène en contrepoint deux extraits de journaux qui nous en parlent autrement que le JDD :

1. Le Canard Enchaîné (18 novembre) : «La Société Rentabiliweb dont les sites pour adultes réservent plein de surprises, compte pour associés Bernard Arnault, Stéphane Courbit, Jean-Marie Messier, Alain Madelin, le groupe AXA, HSBC, Natixis».

2. Alain Madelin, le Président du Fonds de Solidarité Numérique (FSN) aurait, selon La Tribune de Genève, des « liens d’affaires avec des sites pornographiques – via la Société Rentabiliweb qui regroupe en son sein des Sites adultes ». Les mauvaises langues – pas celle de BiBi – diront que JBDV a peut-être fait la distribution au JDD pour être ainsi en page trois. Le Monde est méchant, non ?

Etonnant et détonnant.

En page 8, BiBi apprend qu’il existe des «candidates à l’attentat-suicide» qui «pourraient utiliser des implants mammaires remplis de penthrite». Heureux BiBi qui adore les femmes explosives. Et pas que les blondes.

Brazil.

Paulo Nogueira Batista, responsable brésilien du FMI, a déclaré que l’Europe « montrait des signes du déclin » et qu’elle était « la principale force rétrograde dans les institutions financières internationales ». BiBi interpelle derechef Nicolas Sarkozy : «Dis-moi, Chouchou, tu l’as lu, là ? »

Ah les Polémiques !

A l’instar des débats contradictoires de France-Info entre le révolutionnaire Joffrin et la réactive Sylvie Brossolette, le JDD nous invente le sien avec l’éternel débat sur l’éternel féminin : Femme-Mère, Allaitement, Féminisme… avec deux figures : Edwige Antier, députée UMP et pédiatre et Elisabeth Badinter. Comme c’est curieux : le JDD n’ose pas donner les Titres de Madame Badinter. Heureusement, BiBi veille : Madame B. a contribué par ses grandes largesses au Davos des Femmes de Deauville en y engageant son entreprise (Publicis). Madame Badinter est la 61ième fortune française avec ses 460 millions d’euros. Voila, c’était la minute de pub(licis).

Tout Schuss.

Vertueux Jean-Claude Killy (page 23) qui a préféré les roubles sûrs des Jeux de Sotchi au désastre annoncé de la Mascarade Annecy-2018. Elégant Killy : il veut nous faire croire que le Champion Edgar Grospiron, plus habitué des boites de nuit que des arcanes de l’Olympisme, est un parfait porteur du Projet 2018. Suite du Conte haut-savoyard au prochain numéro du JDD ?

Sentences clandestines.

Peu de bruit et de protestation au sujet de Christiane Chocat qui a été condamnée à trois ans ferme. Son fils de 20 ans, a, lui, pris cinq ans. Ils avaient aidé des immigrés clandestins à passer en Angleterre. Putain, dans quel Monde vivons-nous ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pensezbibi 210 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine