Magazine Conso

Un nouveau logo pour le label bio européen

Publié le 09 février 2010 par Sequovia

Un nouveau logo pour le label bio européen

Le label « agriculture biologique » européen dispose enfin d’un nouveau logo. Pour faire adhérer les européens à la démarche, la Commission avait lancé un vote pour choisir ce nouveau logo, et c’est l’« Eurofeuille » qui représentera donc ce label à partir du 1er juillet 2010. Ce label européen viendra cependant s’ajouter à la multitude de labels nationaux qui existent déjà, et qui sont pourtant, en France tout du moins, plus restrictifs.

Un nouveau logo pour valoriser l’agriculture biologique

Après le petit coup médiatique réalisé par la Commission qui a fait voter les internautes pour choisir un nouveau logo parmi les trois possibles, le logo « Eurofeuille » entrera en vigueur le 1er juillet 2010.

Ce nouveau label européen, créé pour avoir un référentiel commun à l’ensemble de l’Union, permettra aux consommateurs d’identifier les produits contenant au moins 95% d’ingrédients issus de l’agriculture biologique (hors eau et sel), la part restante n’étant pas disponible en bio étant expressément autorisée.

L’avis Sequovia : un label utile, mais moins restrictif que les labels français

Ce label européen avait été précédemment critiqué par les ONG pour trois raisons principales :
- abandon de règles strictes de gestion et santé de l’élevage : liaison au sol alimentaire sur l’exploitation, restriction des traitements antiparasitaires, limitation de la mixité bio/non bio dans les élevages, limitation stricte des caillebotis pour les ovins et bovins
- abandon des règles de qualité : limitation de l’ensilage, âge minimum d’abattage pour les volailles et les porcs (80 jours pour le poulet bio français)
- tolérance de traces d’OGM à hauteur de 0,9%

Et, en parallèle, les logos français tels AB ou à plus forte raison Demeter (agriculture biodynamique) ou  Nature&Progrès vont plus loin dans leur démarche.

Dans une tentative d’uniformiser et de favoriser l’agriculture biologique en Europe, la Commission risque donc de dénaturer quelque peu l’agriculture biologique de principes essentiels. Ce label est donc principalement utile pour tirer l’agriculture traditionnelle vers le haut.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sequovia 1882 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog