Magazine Société

La femme musulmane en politique

Publié le 09 février 2010 par Jmichel
Quand la femme musulmane entre en politique, même en conservant son attirail vestimentaire de musulmane, n’est-ce pas un signe d’émancipation de ladite femme ?
C’est ce que pensent les trotskistes :
"Besancenot défend une candidate du NPA voilée"
Par contre voilà ce qu’en dit un journal anciennement stalinien, à lire dans l’Humanité :
"Islamisme Pour Tariq Ramadan : la femme musulmane est l’avenir de la oumma"
On y apprend que pour l’émancipation des femmes musulmanes, l’Iran est l’exemple à suivre :
« En matière de liberté politique, comme sur le plan de la participation des femmes, ce pays est nettement en avance sur l’Égypte, la Tunisie ou l’Arabie saoudite, qui sont les alliés immédiats de l’Occident. (…) Ayons l’honnêteté de reconnaître que l’Iran est davantage un État de droit et de participation citoyenne que la plupart des autres pays musulmans. Et le mouvement des femmes est à nul autre pareil »
mais aussi :
« Cet État iranien, sur le plan des femmes, devrait être un bon exemple : des femmes parlent de spiritualité et de vouloir plaire à Dieu, elles parlent de défense de leurs droits et de transformer une société pour produire une véritable société islamique. De ces femmes-là, nous en avons besoin. »

D’ailleurs, pour Tariq Ramadan, cité dans cet article,
« la meilleure des choses qui puissent être données à un homme, c’est une femme pieuse ».

Mais les trotskystes du NPA lisent-il ce journal ex-stalinien qui observe que :
« cette internationale islamiste ne se consolidera que si, au-delà des musulmans, des alliances se créent avec d’autres forces, séduites par le discours tiers-mondiste, antiaméricain. »

Alors, pour le NPA, la religion est-elle toujours l’opium des peuples ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jmichel 67 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine