Magazine

Ces entrées de ville qu'on dirait des sorties

Publié le 10 février 2010 par Didier54 @Partages
Ces entrées de ville qu'on dirait des sortiesC'est une Une de Télérama qui m'y a fait penser.
Halte à la France moche, c'est écrit. Avec un cliché fleurant bon la France commerciale, celles des panneaux à tous bouts de champs et de rues. Endroits décharnés, insipides, reproduits d'un terroir à l'autre. Quand ce ne sont pas des champs d'enseignes qui relient des autouroutes à des villes. Même le béton en est jaloux.
Cette une m'a rappelé ces conversations que nous avons parfois en voiture avec madame. Cet agacement qui nous étreint quand nous déboulons dans des villes polluées d'emblée par ces panneaux et ces zones à enseignes. Et cette agréable surprise, à l'inverse, qui saisit parfois lorsqu'on entre dans une ville et qu'on se dit à un moment donné, tiens, c'est sympa d'arriver ici.
Souvent, on dresse le constat que ce c'est sympa est lié à l'absence, tout du moins à la gestion des entrées de ville. Un détail ? Pas sûr !
Je vote donc pour la création d'un ministère de l'entrée des villes.
Pour une réglementation découlant du bon sens. Trop de pub tue la pub. Franchement, les gars et les filles qui plantez ces décors, qui commandez ces panneaux, dites-vous que sont noyés, vos annonces.
Pour un retour des entrées de ville qui respectent les cités et les régions. Ca fait chier de débouler au Mans, à Amiens, à Tours, à Toulouse, à Lille, à Bourges et à Romans en se demandant dans quelle région on est.
Ceci est bien sûr un billet réclame ;-)
Source de l'image ici.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier54 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte