Magazine

Lu sur le Web

Publié le 09 février 2010 par Lawrence Desrosiers

La fonte rapide des glaces de l'Arctique modifie la météo dans le monde, provoque l'émission de contaminants dans la chaîne alimentaire et menace la survie des baleines et des ours polaires, selon les conclusions d'une importante étude internationale sur le changement climatique.

Quelque 300 scientifiques de 27 pays ont passé des mois sur un brise-glace, en 2009, afin d'étudier l'impact du changement climatique dans l'Arctique. Ils ont dévoilé leurs résultats préliminaires à Winnipeg, vendredi, dans le cadre d'un sommet de la jeunesse.

David Barber, l'un des plus importants spécialistes de l'Arctique au monde, a indiqué que la fonte rapide de la glace marine affectait tout, des ours polaires aux micro-organismes.

Selon M. Barber, responsable de la recherche sur l'Arctique à l'Université du Manitoba, l'étude a permis de constater que la mer libre représentait une surface de plus en plus vaste dans l'Arctique. Cela a pour effet de provoquer davantage de cyclones - des tempêtes arctiques caractérisées par de fortes chutes de neige et des vents violents.

Ces tempêtes accentuent ensuite l'érosion de la glace marine, essentielle à l'écosystème régional.

Les scientifiques avancent que la fonte de la glace marine a un profond retentissement de même que des conséquences immédiates, provoquant une hausse des températures plus au sud, menaçant l'existence des baleines et émettant des substances toxiques.

Lo x


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 2123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte