Magazine Finances

Les agences doivent se préparer à un avenir difficile

Publié le 29 octobre 2007 par Sergio
Dans mon article du 5 avril 2007 "Les banques françaises aiment l'immobilier", j'attirais votre attention sur le phénomène grandissant de prise de parts de marché du secteur des services immobiliers (transactions, administration de biens) par les banques. A ce jour, après les nombreuses opérations de rachats, la barre des 20% du marché aux mains du secteur bancassurance a sans doute été dépassée ... et la Fnaim commence à s'en inquiéter dans un article du bulletin "Tribune Côte d'Azur" intitulé "La banque immobilière gourmande. Inquiétude de la Fnaim devant l'appétit des banques pour les agences" daté du vendredi 29 juin 2007. Alors que la bataille est quasiment terminée, compte tenu des moyens financiers et logistiques considérables mis en branle par les banques, la Fédération nationale de l'immobilier se réveille et annonce que "les agences doivent malgré tout se préparer à un avenir difficile", fabuleux non !? Et le pire est qu'elle n'a pas vraiment de stratégie pour défendre les agences immobilières indépendantes. Si ce n'est son fichier commun SIA, concept intéressant mais trop limité face aux bases de données bancaires (Big Brother & Cie). Aux Etats-Unis, la très puissante National Association of Realtors, la principale organisation syndicale d'agents immobiliers, se bat pour empêcher les banques de devenir agents immobiliers et d'avoir accès aux MLS. Si la Fnaim, qui représente la moitié des agences immobilières des Alpes-Maritimes et 10500 sur toute la France, baisse les bras face aux banques, qui défendra les agents immobiliers ? Et quel avenir pour une organisation qui ne protège pas ses adhérents ? Dans les décennies précédentes, la grande distribution a tué le petit commerce. A présent, le secteur bancaire s'apprête à enterrer les services de proximité ... et bientôt, il n'y aura plus dans nos villes que des banques multiservices et des hypermarchés ... et ces 2 secteurs finiront un jour par fusionner entre eux. > Nel mio articolo del 5 aprile 2007, ho scritto su l'investimento delle banche francese nel settore dei servizi immobiliari. Adesso, piu di 20% del mercato è gia nelle mani delle banche … e la federazione degli agenti immobiliari francesi comincia soltanto a preoccuparsene davanti l'appetito del settore bancario, ed annuncia che “le agenzie devono malgrado tutto prepararsi per un futuro difficile". Negli Stati Uniti, il sindacato degli agenti immobiliari ha combattuto per vietare l'accesso delle banche al settore delle transazione immobiliare. In Francia, se la piu grande organisazione degli agenti immobiliari non difende gli agenti immobiliari, qui lo fara ? > In my april post “the French banks like the real estate”, I writed about the growing intrusion of the banks in the real estate services sector. Today, after many operations of merger and acquisition, 20% of the real estate market is undoubtedly controled by the French Banks … and the Fnaim begins only to understand the great appetite of the banks for the real estate agencies. Whereas the battle is almost finished, the biggest real estate agents federation awakes and announces that “the agencies must despite everything prepare to a difficult future”. And the worst is that they don't have a real strategy to defend the independent agencies. In the United States, the National Association of Realtors fought to obtain that the banks do not make real estate. But in France, who will defend the real-estate agents ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sergio 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines