Magazine

Usine à gaz

Publié le 12 février 2010 par Irene

Usine à gaz Ne l'ébruitez surtout pas chez Ackerman : depuis hier matin, je broie du X Noir. A peine sortie de ma gastro, je suis victime d'une panne de chaudière. Marre des caprices de la tuyauterie ! Il fait dix degrés dans ma maison, voire moins dans certaines pièces. Du coup, j'ai invité Hibernatus et on rigole bien, devant la cheminée. Apollo, qui d'un coup, regrette de ne pas avoir plus de poil, s'est réfugié dans un placard, à l'étage, et a fait ami-ami avec mes pull-over.
Le réparateur, hier, m'a posé un lapin. Comme ça, au moins, ça me fait une peau de bête pour dormir devant la cheminée. J'ai pris mon petit déjeuner dans le four, ce matin, thermostat 3. Il faut bien ça, en sortant d'une douche tièdasse. Le réparateur a fini par venir, juste avant le week-end, histoire que je n'aie pas la pièce à temps pour remettre en route l'usine à gaz. Une panne rare, a-t-il dit, l'air consterné, pour une chaudière récente. Du coup, personne n'a la pièce en stock (on dirait un titre de Tintin). Du coup (bis), je vais boire de l'alcool pour me réchauffer ce soir, comme les clochards. J'ai demandé l'asile politique à Sophie. Je devrais trouver suffisamment de carburant dans sa cave. A vot' bunker, messieurs dames !
Photo : Vous disposez d'un bloc gaz pour une chaudière murale à gaz De Dietrich ? Cliquez sur la zone géographique concernée et je viendrai la chercher. Même à pied. C'est beau, le Web 2.0.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Irene 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog