Magazine

Ô princesse inconnue

Publié le 02 janvier 2010 par Craspec
Ô princesse inconnue,
Ô Étoile rêvées,
Ce matin je me lève,
Qu'es-tu donc advenue?
De nos corps enlacés,
De nos âmes enfumées,
De mes rêves embrumés,
L'aube nous les a volé.
Je le sais, je le vois
Un jour tout contre moi
Tu seras le matin
Sans crainte du lendemain.
Chaque jour qui est fait
Je te rêve la nuit
Au cœur du lit défait
Amoureuse assoupie.
Je te rêve le jour
Dans me bras pour toujours
Te serrant contre moi
Provocant ton émoi
Je te rêve aux matines
En abeille qui butine
Me levant en douceur
Au rythme de ton cœur.
Je te rêve à complies
Devant moi qui supplie...
Fatiguée des ardeurs,
Débordante de bonheur

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Craspec 51 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte