Magazine France

La Sncf attaquée et Jean-Pierre Pernaut l'anti-cheminot

Publié le 15 février 2010 par Olive
Voilà qu'il y a quelques jours, la Cour des Comptes a publié son rapport annuel 2010, et seul chose que les médias et politiques (surtout UMP) ont retenu, c'est les privilèges des cheminots.
Et celui, qui a eu vite fait d'en parler dans son journal du 13h, c'est Mr Pernaut l'anti-cheminot de souche, et surtout le journaliste qui aime bien lécher le cul du pouvoir.
Car Pernaut comme son idole Sarkozy, n'aime pas les cheminots.
Dans la vidéo ci-dessous, vous y trouverez le passage du 13h et aussi la réponse du président de la SNCF Guillaume Pepy.

Moi ce qui me choque dans cette chasse aux cheminots, car faut le dire il y a une demande de Sarkozy de mettre fin à cette belle entreprise, comme d'ailleurs il est en train de le faire aussi avec EDF.
C'est qu'au final, les médias et politiques ont retenu que le passage sur la SNCF sur le rapport de la cour des comptes.
Or dans le rapport on y parle d'autres choses aussi voir même plus importantes comme:
-L'aggravation du déficit.
-La conduite des programmes d'armement
-La gestion des produits des amendes de circulation routière.
-Les inspecteurs de l'académie de Paris: une survivance historique injustifiée.
-La caisse de retraite des anciens membres du Conseil économique, social et environnemental.
-Le parc automobile des services centraux de la police nationale.
-Le coût disproportionné de certaines niches fiscales.
-La lutte contre le surendettement des particuliers : une politique incomplète et insuffisamment pilotée.
-Le fonds d’épargne : une réforme inachevée.
-...

Donc le but de cette médiatisation est encore une fois de monter les français contre les cheminots, pour dire vous voyez ils sont privilégiés, faut les faire sauter et laisser la place au privé.

Pour en revenir au privilége des cheminots, à part des prix dans les billets de trains, il y plus rien d'autres.
Pour les billets, le reportage dit pour toute la famille, ce qui est en parti faux, car ceux qui en bénéficient sont par les femmes des cheminots avec 4 voyages gratuit par an et après une réduction donc elle paie une partie du billet, pour les enfants qui ont une réduction et surtout que jusqu'à la fin de leur étude et après plus rien du tout, ils paient leur billet comme vous tous. et les parents du couple cheminot qui ont droit à des réductions.
Voilà après les frères et soeurs, cousins, tante... Eux n'ont droit à rien.

Donc faut pas généraliser les avantages à la famille.

Et pour le cheminot lui même, il a droit à huit voyages gratuit at aprés paie les réservations. Le reportage montre le retraité prendre une première classe, or tout les cheminots n'ont pas droit à la première classe, mais comme vous peut payer le surclassement.

Voilà, faut arrêter de montrer les cheminots comme des privilégiés, sachant que de plus l'URSSAF a décidé de taxer les réductions des cheminots car soit disant c'est des avantages en nature. Comme l'Urssaf taxe déjà les primes de déplacements des cheminots qui sont obligés de se déplacer pour le travail. C'est à dire un cheminot de Nîmes est obligé de partir par exemple à Paris pour le boulot, le cheminot avance sa bouffe et son hébergement et après la SNCF verse une prime qui rembourse ces dépenses, normal c'est comme ça dans toutes les entreprises, mais depuis une paire d'année, l'Urssaf taxe cela alors que déjà cette prime versée est taxé dans les charges du salarié et en plus rentre en compte dans la déclaration des revenus aux impôts.

Pour en revenir aux avantages, bien d'autres entreprises exercent cela et on en fait pas la polémique, comme EDF, ou des ouvriers de Renault, Peugeot et Citroën et etc...

Je veux juste rappeler aussi que ces médias comme Mr Pernaut et les politiques qui crient au loup, bénéficient eux aussi de réductions dans les trains.

Donc si de plus en plus, on entend des critiques sur la SNCF, c'est que Sarko en veut plus et fait monter la mayonnaise, car son but c'est bien d'installer le privé au commande.

Car un arrêté ministériel paru dans le Journal Officiel ce week-end, annonce que Veolia Environnement a désormais le droit de concurrencer la SNCF et de faire circuler des trains de voyageurs en France.
Et  oui l'entreprise de l'ami Proglio a tout la sympathie de Sarkozy et arrive à avoir toutes les autorisations nécessaire.
Donc avec EDF qui va tomber sous la direction de Véolia dans quelques temps voici que Véolia veut manger la SNCF toujours avec la bénédiction de Sarkozy.
Juste, je voudrais rappeler que Proglio comptait manger le Fret de la SNCF et au contraire il a été obligé de revendre sa branche de transport ferroviaire pas assez rentable.

Même l'UMP en majorité veut tuer la SNCF, car depuis plusieurs années, la SNCF et ses salariés sont montrés du doigt par une partie de la classe politique, au nom du dogme de la concurrence et de la seule logique financière.
Cette situation a encore empiré ces dernières semaines. Les attaques contre l’EPIC et les cheminots à statut atteignent un niveau rarement constaté.

Après les rapports HAENEL et KELLER, un troisième sénateur d’Alsace, M. GRIGNON, pas vraiment connu jusqu’à présent pour ses compétences en matière de transport ferroviaire, va produire vers le mois de février un rapport sur l’intérêt de lancer des expériences de libéralisation des TER, à d’autres opérateurs que la SNCF. Si le texte n’est peut-être pas finalisé, la conclusion est déjà rédigée: l’opérateur désigné sera Véolia, et le lieu d’expérimentation choisi sera la région d’Haguenau.

Et encore Véolia qui est derrière et qui va profiter de ça.

Donc voilà un petit coup gueule, qui me mets la rage, car la France de Sarkozy est entrain de tout démanteler.

Français, réveillez-vous !


Jean-Pierre Pernaut l'anti-cheminot
envoyé par anti-sarkomania

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olive 331 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte