Magazine Politique

Météo mauvaise pour le Modem en Languedoc Roussillon

Publié le 16 février 2010 par Falconhill
Météo mauvaise pour le Modem en Languedoc RoussillonDire que c'est quelqu'un du Kremlin Bicètre (devinez qui) qui me donne l'information hier soir : le Modem jette éponge en Languedoc Roussillon et ne présentera aucune liste aux élections régionales ! Ben merde alors...
Pour la manière dont j'ai eu l'information. Un peu vexé le Faucon d'être informé par Paris de ce qui se passe chez moi : je me la jouerai presque Frêche là en hurlant "que les gens du sud ne sont pas bien traités, patati, patata..." ^__^.
Donc voilà, le Modem jette l'éponge localement. Pendant 24 heures, les dépêches sacraient Patrice Drevet, ancien présentateur météo (et 7 d'or 1988 pour la meilleure émission jeunesse quand même) tête de liste Modem. Et le lendemain revenait Marc Dufour pour la tête de liste. J'avais voté Marc Dufour en 2004, il dirigeait la liste UDF. Et il avait refusé la fusion avec Jacques Blanc au second tour...
Mais voilà, en Languedoc comme dans beaucoup d'endroits, les égos sont parfois plus forts que les idées qu'ils prétendent défendre. Et le combat de coq entre ses deux personnalités a fait le reste. Les électeurs Modem seront libres de leurs votes.
J'espère qu'une majeure partie se reportera sur Raymond Couderc pour faire battre Georges Frêche et cette gauche locale qui ne m'inspire pas que des pensées positives...
Pour en revenir à l'information, le Modem prouve une nouvelle fois qu'il manque encore une fois de maturité en tant que parti politique... Au départ, la machine née de l'excellente présidentielle de François Bayrou en 2007 offrait un espoir aux adhérents : celui des places ouvertes lors des élections municipales de l'année d'après. Et patatras... Les ennuis ont vraiment commencé là.
Aujourd'hui, l'Hérétique a raison de dire (dans un joli billet) : "Bayrou voulait un commando pour les 5 années qui sépareraient 2007 de 2012. Nul doute que ceux qui resteront après les régionales en seront. Ceux-là ne pourront plus s'en aller s'ils seront demeurés fidèles jusque là". Parce que maintenant, pour les militants du Modem, il n'y a pas plus vraiment de morceaux de gâteau à se partager... Et pour en avoir un autre de beau, de gâteau, il n'y a qu'une alternative : un bon score de leur leader en 2012...
Une remarque quand même, en passant : Corinne Lepage sera présente demain pour soutenir la tête de liste Europe Ecologie en Languedoc...
En tous cas, je pense à la mamie et aux parents du gentil Crapaud... Ils ne pourront pas suivre ses consignes de vote pour le premier tour... Dommage...
Deux autres billets à lire : Pour Disp, ça sent la fin de règne au Modem. Et Guy Birenbaum fait dans le violent en montrant un suicide militant...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Falconhill 1396 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines