Magazine Environnement

Earth Hour 2010 : tous dans le noir pour la planète le 27 mars !

Publié le 16 février 2010 par Bioaddict @bioaddict

4 000 villes et 88 pays dans le noir en 2009

Earth Hour 2010 : tous dans le noir pour la planète le 27 mars !


Afin d'" allumer nos consciences ", éteignons les lumières ! Le Fonds mondial pour la nature (WWF) invite la population à se remobiliser autour du climat le 27 mars prochain, de 20h30 à 21h30. Opération mondiale, Earth Hour souhaite rappeler l'urgence climatique de manière globale et collective alors que " Copenhague a ouvert une nouvelle ère d'espoir ".

Le 1er février 2007, plusieurs associations écologistes de l'Alliance pour la Planète appelèrent les populations à éteindre leurs lumières pendant 5 minutes au même moment. Trois millions de foyers se mobilisèrent, et nombreuses furent les villes qui plongèrent leurs monuments les plus emblématiques dans le noir. L'initiative fut alors reprise spontanément dans de nombreux pays et devint un symbole d'un engagement planétaire contre le péril climatique. Pour renforcer le caractère spectaculaire de cet évènement, le WWF-Australie décida d'étendre les 5 minutes à une heure... Ainsi fut née l'opération " 60 minutes pour la planète ".

" Earth Hour est la plus grande manifestation en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique", a déclaré Ban Ki-Moon, secrétaire Général des Nations Unies.
Bonn, le 29 mars 2009.

L'engagement de 4 000 villes et de 88 pays en 2009

Durant 60 minutes, plus de 375 monuments dont l'opéra de Sydney, l'acropole d'Athènes, la Table Mountain d'Afrique du Sud, les pyramides de Gizeh, le Christ rédempteur de Rio, la Sky Tower d'Auckland, la Tour du Canadien National à Toronto et la Tour Eiffel de Paris ont pris part à l'événement.

En France, ce sont plus de 200 villes qui ont éteint leurs monuments emblématiques. A Paris, 230 monuments se sont retrouvés dans le noir comme l'Arc de Triomphe, Notre Dame, le Sacré Coeur, l'Hôtel des Invalides ou encore la Tour Eiffel en présence notamment de Jean-Louis Borloo, ministre du Développement Durable et de Chantal Jouanno, secrétaire d'État en charge de l'Écologie.

" A l'échelle du territoire national, Earth Hour a représenté une économie de 1 % de la consommation d'électricité métropolitaine soit 800 mégawatts ou 13 millions d'ampoules de 60 Watts arrêtées simultanément. Cela équivaut à la consommation journalière d'une ville comme Lyon qui compte plus d'un million d'habitants ", souligne le WWF.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte