Magazine Humeur

Violence, sécurité et ….Etat d’âme.

Publié le 16 février 2010 par Perceval

Mon lycée n’a pas encore fait la une des journaux nationaux, pour fait de violence et notre cité solaire est plutôt calme… Cependant, je me sens concerné, car le climat général est dans le trouble, et la relation avec les collégiens ( plus que les lycéens ) peut facilement friser l’incident grave. Je dis ‘ grave ‘ , quand la relation adulte-enfant nous échappe… Une bêtise sanctionnée et réparée, fait partie de la gestion de notre travail. Une bêtise, qui dérape en agressivité, puis en violence verbale ou physique, trouble le fonctionnement normal ; et quand cet incident est relayé par la violence des parents ( par simple ‘ solidarité ‘ avec leur enfant.. !), qui accusent, menacent … Par la violence, de ‘ jeunes ‘ extérieurs à l’établissement … : c’est ‘ la violence ‘ qui entre et s’installe dans une collectivité qui ne peut fonctionner  que dans le calme et la paix, et ne se régule que par le dialogue et le respect des uns envers les autres … Cet équilibre fragile, manque chaque heure , de s’écrouler… Les professeurs comptent sur les CPE et l’équipe de direction pour ramener l’équilibre. Ils se plaignent ( je lis ailleurs … ) que « l’administration » ( qu’ils disent …) ne les soutient pas assez ! ( J’ose penser, que dans notre cité scolaire, les enseignants ne nous jugent pas ainsi … ? Hum .. )

Le chef d’établissement, son adjoint vivent difficilement cet affrontement qui peut venir d’élèves, d’enseignants, de parents, de personnes extérieures… Il est seul ; sa propre hiérarchie lui est rarement un soutien ; surement accusatrice quand l’incident aura lieu : il est si facile à postériori de constater ce qui n’avait pas été fait, ce qui a manqué ; et si facile d’agiter les textes .. etc …etc.

J’ai perdu confiance, en ceux qui devraient nous protéger.

Et à contrario, j’espère que nos équipes savent que l’équipe de direction – appuyée des autres collègues ( nos indispensables CPE, les enseignants, les AED…)-  est là, pour éviter et partager les inconvénients de l’incident, afin que personne ne se sente seul et désigné coupable… !

J’entends aujourd’hui, mon ministre, annoncer des « états généraux de la sécurité à l’école ». je crois me souvenir, qu’avant les européennes, le candidat M. Sarkozy, en avait déjà parlé… Et je regrette, que les slogans politiques viennent sur ce terrain purement professionnel. Nous sommes loin aujourd’hui, d’un débat idéologique sur l’école ; nous sommes dans le fonctionnement ! Dans mon collège ( 380 élèves ), notre équipe éducative ne compte que trois AED ( surveillants, sur toute la semaine : 7h30 – 18h00 …) : c’est insuffisant pour surveiller les cours, et les études nécessaires… Il est donc difficile de travailler sur d’autres aspects… !.  Au lycée ( 430 él. ), nous avons perdu deux postes d’AED, ces trois dernières années ; aussi, nous ne pouvons plus assurer le soutien demandé … Là, je ne fais pas de la politique : je suis au plus près de terrain…

Un collègue proviseur Philippe Tournier, dit sur ‘ France-info ‘ « le moindre magasin a son vigile, pas les lycées »

Je voudrais faire comprendre, que nous sommes sous le seuil de sécurité, dans nos établissements.

Ce n’est pas de la politique… Je dis cela, parce que je suis ‘ personnel de direction ‘… Parce qu’il pourrait m’être reproché de ne pas tenir mon devoir de réserve. Un ancien recteur de L.. disait : « si vous avez des ‘états d’âme’, démissionnez ! ». Oui, j’ai des états d’âme… et d’ailleurs, je suis discret … Et je ne comprendrai pas bien, ce conseil… Je ne suis pas nommé par ‘ le politique ‘ : je suis fonctionnaire ( disponible …etc ), j’ai passé un concours pour rejoindre le corps des ‘ personnels de direction ‘ ; et mes idées politiques n’interviennent pas dans la pratique de mon métier. Je suis passionné par mon métier, j’aime les gens qui m’entourent, et je suis d’autant plus blessé ( c’est mon attachement au service public … ) de ne pouvoir leur permettre de fonctionner avec la sécurité souhaitée, et les moyens nécessaires ( heures poste et non Hsa … ).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Perceval 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines