Magazine France

Azouz Begag rallie deux adversaires à sa candidature

Publié le 14 novembre 2007 par Willy

Azouz Begag rallie deux adversaires à sa candidature
Par http://libelyon.blogs.liberation.fr/

MUNICIPALES - Azouz Begag vient de marquer deux points important dans sa course à l'investiture du MoDem pour les prochaines municipales lyonnaises. L'ancien ministre de Dominique Villepin a enregistré ce mardi les ralliements de deux de ses adversaires. Gilles Vesco, vice-président du Grand Lyon en charge des nouvelles utilisations de l'espace public, et Eric Lafond, responsable de Cap 21 en Rhône-Alpes, le rejoignent. Gilles Vesco s'est chargé mardi soir d'annoncer sur les ondes de RCF la constitution du trio. Ils feront profession de foi commune avant le scrutin, finalement fixé au 6 décembre. Les militants devaient initialement voter la veille, mais Michel Mercier, président de l'UDF-MoDem pour le Rhône, rapporte un texte ce jour-là au Sénat. Une réunion, lundi, a par ailleurs précisé le mode de scutin. Plutôt que de glisser platement le nom de leur favori dans l'urne, les centristes expérimenteront le "vote par jugement majoritaire". Un système plus complexe, mais moins diviseur...

C'est lors d'une réunion, lundi soir, que le "vote par jugement majoritaire" a été entériné. Un système qui colle mieux à l'exemplarité démocratique réclamée par les néo-centristes, frais adhérents du MoDem. Au lieu de choisir un seul candidat, les militants les jaugeront tous. Et celui qui aura la meilleure note sera retenu.

Une question sera posée aux votants : "Pour diriger l'équipe démocrate pour les municipales à Lyon, jugez-vous que ce candidat est"... IL faudra pour chaque postulant cocher une case parmi sept qualificatifs. "Très bon", "bon", "assez bon", "insuffisant", etc.

Le système peut sembler un peu scolaire, mais il présente pour les centristes l'avantage d'être peut-être moins diviseur. Celui qui terminera premier de la classe aura en effet tout intérêt à faire équipe avec ceux qui le suivront de près et auront été bien notés par les militants. Si tout le monde est "très bon" en revanche, tout restera à refaire...

La réunion de lundi soir a par ailleurs confirmé le principe des parrainages. Chaque candidat devra en recueillir 80 pour voir le droit de concourir au scrutin le 6 décembre. Une réunion publicque aura lieu avant la remise des parrainages, puis une autre après.. Plusieurs candidats souhaitaient que ces parrainages soient anonymes, mais cela n'a pas été possible.

François Bayrou était venu jeudi à Lyon pour proposer un mode de scrutin, mais le patron de l'UDF avait laissé ses troupes locales libres de l'amender, si elles parvenaient à se mettre d'accord.
Ol.B.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Willy 401 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte