Magazine Info Locale

Aytré Les salariés de Segula en grève

Publié le 29 janvier 2010 par Blanchemanche
Massés devant leur lieu de travail, le message inscrit sur la pancarte des grévistes est sans équivoque : « Valoriser l'homme, c'est valoriser l'entreprise ». L'arrêt temporaire de leur activité a concerné près de la moitié des 103 personnes qui travaillent sur le site de la Rochelle. Fondé en 1985, le Groupe Segula Technologies est l'un des leaders de l'ingénierie et du conseil en innovation dans le secteur industriel et tertiaire. Il a réalisé un chiffre d'affaires de 514 millions d'euros en 2008.
Romuald Châtelet, syndiqué depuis deux ans à Force ouvrière, et organisateur du mouvement, se fait le porte-parole d'un « ras-le-bol général » : « Le groupe fait des profits énormes et nous demande de nous diversifier. On accepte des postes qui sont hors contrats et, pourtant, les salaires n'augmentent qu'à la tête du client. »
Augmentation générale
L'augmentation de la masse salariale de 1,5 %, opéré à titre individuel, ne satisfait pas les salariés : « Nous voulons une augmentation générale des salaires, ainsi qu'une participation aux bénéfices de Segula », poursuit Romuald Châtelet. Il déplore le manque de communication des dirigeants, qu'il accuse de vouloir « diviser pour mieux régner ».
Un avertissement
Les CDIC (contrats à durée indéterminée de chantier), fréquemment utilisés par l'entreprise, sont également pointés du doigt. Ce type de contrats, qui permet au dirigeant de licencier le salarié dès la fin du chantier, est qualifié d'intérim déguisé par les salariés.
Hérvé Nicolas, qui prendra sa retraite au mois de juin, gagne 2 050 ? brut. Il n'a jamais vu la couleur d'une augmentation salariale qui lui avait pourtant été promise : « Le directeur m'a donné une prime de quelques centaines d'euros, mais cela n'aura aucun impact sur le montant de ma retraite », avance-t-il.
Pour Romuald Châtelet, cette grève est un avertissement. Lassé par une « communication inexistante », il attend surtout d'être convoqué par sa direction pour pouvoir « entamer un dialogue ».
http://www.sudouest.com/charente-maritime/actualite/article/851865/mil/5653391.html

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog