Magazine Athlétisme

Quel courage !

Publié le 14 novembre 2007 par Hubert Martin
Un temps pourave  toute la journée  ! (le temps pourave  ce n'est pas un temps pour les betteraves ou les mines graves, c'est tout simplement un temps pourri, dégueulasse...) un temps à rester chez soi dans son canapé (quand on en possède un)...

En plus voilà des plombes  que jeconcocte cette séance, que dis-je des jours et même des nuits, ah la la et tout tombe à l'eau...

Bref  je me demandai qui viendrai dans cette brouillasse poissarde....

Vous l'avez compris, je pense, hier soir il ne faisait pas très beau à Villers.( curieux, non?)

Je sais que dimanche c'était la St Martin (merci Sophie) et que je pouvais me réfugier sous le manteau...

EH bien, ils étaient 13 coureurs qui ont bien fait de venir car la pluie a cess et l'entraînement s'est fait au sec. Fort heureusement puisque les documents remis à chacun eussent été tout "frec" (Note de la rédaction:tout FREC c'est être tout mouillé, et quand le papier est tout mouillé cela devient de la pâte à papier ou du papier maché...)

Une séance impressionnante car une séance composée de VMA longue sous forme de pyramide... Ainsi dès la fin de l'échauffement, c'était deux 400 mètres que suivaient de près deux 500 m avec au sommet le 600 mètres et on redescendait avec deux fois cinq centet deux fois 400 !
Sur le cul.
Et je vous prie de croire que ce n'étaitpas qu'une simple expression, je l'ai vu de mes yeux vu, cette coureuse assise après chaque effort.

Oui donc chacun chacun avait son tableau d'allures, oui chacun et ceux qui auraient pu venir (voyez comme ils ont eu tort) avaient leur petit papier imprimé tout prêt... Ou c'est t'y qu'on vous soigne comme cela, ou c'est y qu'on vous bichonne comme cela? Faut croire qu'on vous aime, non?

Bien sûr tous les coureurs n'ont pas réalisé le travail complet :ces exercices sont à consommer avec modération (une bonne modération quand même, hein , s'il vous plaît!)

Il y a eu deux abstinents, adeptes du footing (et plus sérieusement précautionneux de leursanté). Bien sûr, bien sûr j'ai eu droità un plat froid un "chochotte" à l'oreille car je ne courrais pas, eh non...

La séance était une séance dure, dure dans sa structure, dure dans son volume et en plus notre parcours n'est pas idéal avec ses faux plats et le zef... (zef ? ...)

Malgré tout chacun a fait son possible: bravo à toutes et à tous. Franck s'est payé une sacré sénce pour sa reprise en groupe...

A jeudi... et pensez à mes inscriptions au téléthon sur 3 kilomètres, surl'ekiden et pour prêter la main...

Hubert

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hubert Martin 35 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines