Magazine

De Patrick Balkany et François Fillon, l'affaire Marie-Luce Penchard

Publié le 17 février 2010 par Isaac_paris
De Patrick Balkany et François Fillon, l'affaire Marie-Luce Penchard
Ce qui fait débat, ce sont ces propos de la ministre de l'Outre-Mer :
"Il y a des enjeux considérables financiers, nous en sommes à une enveloppe de plus de 500 millions d'euros aujourd'hui pour l'outre-mer".
"Et ça me ferait mal, ajoutait-elle, de voir cette manne financière quitter la Guadeloupe au bénéfice de la Guyane, au bénéfice de la Réunion, au bénéfice de la Martinique, et de me dire, enfant de la Guadeloupe, je ne suis pas capable d'apporter quelque chose à mon pays, mais à quoi je sers ?"
"Et je n'ai envie de servir qu'une population, c'est la population guadeloupéenne".
Bien évidemment, pour un ministre de la république, ça fait désordre. Alors le PS a immédiatement réclamé la démission de la ministre. On est d'accord. La réaction du premier ministre lors de la séance de question à l'assemblée était donc très attendue. Bizzarement, il a soutenu sa ministre :
"Cette petite polémique est dérisoire. Extraire d'un discours une phrase pour tenter de jeter le discrédit sur la politique du gouvernement outre-mer, c'est contraire à l'esprit que je me fais de la démocratie. La vérité c'est que Mme Penchard est la ministre de tous les outre-mer et elle y est d'ailleurs accueillie comme telle à chaque fois qu'elle s'y rend.La vérité c'est que le PS ne se pardonne pas de ne pas avoir nommé un ultra-marin aux responsabilités de l'outre-mer. Nous nous l'avons fait et c'est notre fierté"
On est plutôt pas d'accord.
Et coté majorité, tout le monde ne semblait pas solidaire de la maladroite ministre, en confère le truculent Patrick Balkany :
"Je pense qu'on devrait la sanctionner. Je pense qu'elle devrait être virée du gouvernement. Je trouve que ces propos sont inadmissibles de la part d'un ministre de l'Outre-mer. Elle doit s'expliquer. On ne peut pas dire des choses pareilles, même dans un meeting en Guadeloupe. Quand on est ministre de l'Outre-mer, on s'occupe des Français de l'Outre-mer. On ne s'occupe pas uniquement de ceux de son département."
On est plutot d'accord.
nm.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Isaac_paris 275 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte